[Sorties] J’ai été au Salon du Livre 2016

Cet article devait être en ligne  hier, suite aux tragiques événements en Belgique, j’ai préférée le déprogrammer. Quand cette folie s’arrêtera -t-elle? Tant de vies brisées par cette barbarie, je n’ai plus les mots , une pensée pour les familles des victimes et les copains Belges. Soyez prudents

Le week-end dernier, j’étais au Salon du livre à Paris,rebaptisé Livre Paris;  je n’ai pas fait d’annonce sur le blog, uniquement sur les réseaux sociaux. Je n’avais pas du tout prévu d’aller à ce salon, je l’ai décidé le vendredi soir, en dernière minute.

En effet j’étais à Paris du jeudi au samedi , je devais repartir le samedi midi, j’avais la possibilité de rester le samedi entier sur Paris, j’ai profitée  d’être sur place pour aller au salon. Quand on n’habite pas à côté de Paris, avec plusieurs heures de  route, payer l’entrée, l’hébergement , pas de possibilité de ramener ses livres, aller un jour d’affluence… J’avoue que ça peut vite décourager! Ma curiosité l’a emporté, je n’avais pas de livres à dédicacer, pas de programme défini, j’ai été à l’improviste et j’ai découvert Livre Paris pour la 1ère fois.

livre paris

Désolé je n’ai pas de jolies photos à vous partager,  juste celles de mon téléphone et mes impressions du salon.

J’étais à la journée du samedi, je suis arrivée vers midi ( la galère d’y aller en voiture et trouver une place de parking!) , direction les caisses. J’ai eu de la chance,il n’y avait pas trop de monde. Muni d’un programme et d’un plan , je déambule au hasard des stands. Dès l’entrée dans le  salon, j’ai eu l’impression d’être au paradis : des livres partout! De beaux stands , un tas de maisons d’édition, tous les genres présents : romans, BD, jeunesse…

Quelques repérages de livres plus tard, je me rends au meet-up de Un jour.Un Livre ( MissmyMoo).Beaucoup de monde, je n’étais pas très à l’aise, mais j’ai fait de bonnes rencontres : My-Little-AnchorCeline-Online ( merci pour les Tagadas!), Moody. Merci à Marjorie,si tu passes par là, c’était super de faire le salon avec toi! C’est sympa de passer du virtuel au réel , d’échanger quelques instants avec des filles adorables!

Ensuite j’ai visitée le salon en entier, n’ayant pas de dédicaces de prévu, je profite d’aller aux différents stands. Quelques achats de livres. Il y a du monde dans les allées, mais c’est supportable ( c’est une fille qui déteste la foule qui vous l’affirme!), il y a aussi de l’agitation avec l’arrivée de politiciens ou personnalités.

J’ai eu envie de m’arrêter à chaque stand pour acheter un livre, découvrir des auteurs, des maisons d’édition, écouter les conférences. Le lieu est immense , on a parfois dû mal à s’orienter. J’étais comme une enfant dans un magasin de jouet, on ne sait plus où regarder ! J’ai regrettée de ne pas pouvoir accéder à certains stands avec la foule dans les files d’attente pour les dédicaces ou ne pas avoir assez de temps pour suivre les conférences. Après un dernier craquage d’achat , c’est l’heure de rentrer chez moi , le sac rempli de livres et des souvenirs plein la tête. Le lendemain, on a des courbatures, mais je ne regrette pas d’y avoir été.

Pour une 1ère fois, c’était une bonne expérience; je n’ai pas été déçue, malgré quelques points négatifs. D’abord le prix d’entrée (12 euros)  un peu élevé , et pas de tarif pour les demandeurs d’emploi et les enseignants.Je parle de mon cas, sans emploi, on fait attention à ses dépenses, on se prive sur les sorties.Avoir la possibilité d’aller à ce genre d’événement et avoir un tarif réduit, on en profite. On se sent exclu et ça envoie un message ‘ la culture c’est pour les gros budgets’! C’est un lieu pour promouvoir la littérature, la culture et on taxe encore! Ensuite interdire aux personnes d’apporter leurs livres, avec obligation de les déposer aux vestiaires pour 2 euros. Je comprends que certains n’ait pas eu envie de venir avec ses conditions, j’ai moi-même hésité à y aller pour l’aspect financier. L’auteur Gilles Legardinier s’est également exprimé à ce sujet : à lire ici.  J’ai également regrettée le manque de convivialité du salon , cela n’implique pas les auteurs ou  visiteurs. Le lieu est si grand que l’ambiance paraissait froide.J’ai le porte-monnaie plus léger, mais c’était une belle journée avec de jolies rencontres!

Voici mes acquisitions :

  • Sky Doll -tome 1de Barbara Canepa & Alessandro Barbucci ( éd. Soleil)
  • END -tome 1 de Barbara Canepa ( éd. Métamorphoses)
  • Dieu me déteste de Hollis Seamon ( éd. la Belle colère)
  • Lockwood & co  -T1 de Jonathan Stroud ( éd. Le livre de Poche)

+ Quelques marque-page dont  Alice au pays des merveilles et le catalogue des éditions du Chat Noir.

WP_20160321_002Merci de m’avoir lu , j’espère avoir retranscrit au mieux mon expérience du salon .Je ressens encore la fatigue , les courbatures mais c’était sympa. Je n’y retournerais pas chaque année, mais c’est un salon à visiter au moins une fois , leur programmation est si riche  avec de belles découvertes.

Publicités

7 réflexions au sujet de « [Sorties] J’ai été au Salon du Livre 2016 »

  1. J’habite un peu loin de Paris mais c’est le genre de salon auquel je me serais rendue avec plaisir et auquel je n’aurais pas résisté si j’avais été sur place. C’est en effet dommage le manque de tarif adapté aux bourses de chacun mais peut-être que des efforts seront faits pour les prochaines éditions. Jolies acquisitions, END m’avait bien plu. En tout cas, merci du compte-rendu, ça donne envie d’y aller 🙂

  2. Le meilleure moment de ce samedi reste quand même ce petit meet-up avec toi et Marjorie 😀 Après je te rejoins complètement : là où depuis x année on nous sort du « la culture pour chacun », heuuu, ba je crois qu’ils nous pas été au SDL. Entre le prix de l’entrée (et y’a même pas de pass pour la totalité de salon !!), + le parking + quelques livres, tout de suite, ça fait mal aux fesses.
    Sinon, pareil, je trouve que c’était gérable niveau affluence sauf quand Valls et Luchini se sont pointé, j’ai failli mourir piétiné !!

  3. J’ai aussi du mal avec la foule, mais si toi tu dis que ça peut aller ^^ Après c’est clair que si on est pas sur Paris même ça peut revenir cher entre le trajet, l’hébergement, etc… sans compter ce qu’on achète sur place. (Parce que j’imagine que repartir sans rien du tout c’est peu probable lol)
    Pourquoi avoir changé le nom en Livre Paris d’ailleurs ?

  4. Ping : Dragon’s Loyalty Award – Les Dossiers de Melasc

  5. Ping : 2016 : Bilan + Favoris | CupcakesMusicTea

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s