Playlist de l’été #2

Hello!

Voici le dernier article de l’été ! Le blog prend des vacances pour mieux revenir  en Septembre. J’ai plein d’articles à vous publier ( lecture, séries, podcast…). L’été, il y a moins d’affluence sur le blog; avec le travail et la chaleur, j’ai parfois besoin de déconnecter. J’en profite pour aller lire les autres blogs, rattraper mon retard sur les séries, lire, prendre le temps… Le rythme est différent et c’est la bonne période pour prendre un break.

Avant la pause, j’avais envie de vous partager ma playlist du moment. Je n’ai pas de vacances, donc j’écoute ses chansons, en buvant du rosé, fenêtre grande ouverte; et j’ai une sensation de ‘vacances’. Pour cette playlist, l’été rime avec ‘ urbain’, pop et frenchie (et vous pourrez aussi l’écouter sur Spotify).

Voici quelques clips de la sélection, bonne écoute :

5 Seconds of Summer – Youngblood

Twenty One Pilots- Jumpsuit

Shawn Mendes, Khalid – Youth

Drake – In my Feelings

Rilès- Brothers

Juliette Armanet – L’Indien

Therapie Taxi – Coma Idyllique

 

 

Je vous souhaite un joli mois d’Août, profitez bien si vous avez des vacances, et courage à ceux qui bossent. On se retrouve en Septembre !

Et vous, quelle est votre playlist de l’été ?

Publicités

Derniers films vus #13

Hello!

Après cette semaine de canicule, on va parler cinéma; avec les derniers films que j’ai vu. Regarder des films permet de se rafraîchir; en allant au cinéma avec la climatisation ou en rester chez soi, les volets fermés, le ventilateur à fond.

Ce mois-ci, j’ai vu 2 romances:  ‘ Love,Simon’ et ‘ Midnight Sun‘ :

  • Love, Simon de Greg Berlanti.

Résumé: Simon Spier est un adolescent qui cache son homosexualité. Il étudie dans un lycée de la banlieue d’Atlanta avec ses trois meilleurs amis. Un jour, Simon apprend qu’un autre adolescent gay de son lycée vient de dévoiler sa sexualité anonymement sur internet, sous le pseudonyme « Blue ».

De façon anonyme également, Simon commence à communiquer avec ce garçon. Les deux adolescents vont vite se confier l’un à l’autre et tisser un véritable lien. Mais quand les messages qu’il échange avec « Blue » tombent entre de mauvaises mains, la vie de Simon va commencer à changer.

~ Mon avis: J’ai eu la chance que le cinéma de ma ville diffuse le film, et en V.O. Peu de salles en France le diffusait, et je le regrette. J’ai lu le livre de Becky Albertalli  et j’avais très envie de voir son adaptation ciné.

J’ai adorée ce film pour plusieurs raisons: c’est une adaptation fidèle du livre, un film qui fait du bien, et la B.O est géniale. J’ai retrouvé les mêmes émotions que lors de ma lecture. Love,Simon est un film qui parle de l’homosexualité, la peur d’assumer qui on est;  c’est touchant et drôle.  C’est un teen-movie qui fait du bien, il donne le sourire et on a envie de (re)tomber amoureux. Le casting est excellent, le choix des acteurs colle parfaitement à l’image que j’avais des personnages. Nick Robinson offre une performance touchante, ce rôle lui va parfaitement.

Il y a quelques différences par rapport au livre, j’ai aimé certains changements pour s’adapter au format ciné et offrir des séquences intéressantes et surprendre le spectateur. Je regrette les modifications pour Leah et Abby; mais j’ai totalement craqué pour Simon et Blue!

Dans ce film, j’ai également eu un coup de coeur pour la B.O, je l’ai écoutée en boucle  après avoir vu le film.

Si vous avez besoin d’un film feel good, sans être niais, qui traite d’un sujet important, regardez ce film! C’est génial d’être en 2018, d’avoir un teen-movie américain  sur une histoire d’amour entre 2 garçons diffusé dans les salles de cinéma! Je pense que ce film peut aider d’autres ados dans cette situation ; et j’espère qu’un jour ce sera un sujet banal dans notre société.

  • Midnight Sun de Scott Speer

Résumé : Katie Price, 17 ans, est une adolescente comme les autres, ou presque. Elle ne peut en aucun cas être exposée à la lumière du jour, sous peine d’en mourir. La journée, elle compose et joue de la guitare, et observe le monde depuis sa chambre, notamment Charlie Reed, son voisin.
À la nuit tombée, ses rêves prennent vie ! Elle sort chanter dans la gare près de chez elle. Un soir, elle se retrouve face à Charlie. Lui est instantanément sous le charme et se met en tête de la revoir… Pourront-ils s’aimer au grand jour ?

Mon avis:  J’ai vu passé ce film sur les réseaux sociaux, il est adapté d’un livre. Une romance impossible entre deux adolescents, avec un rôle majeur de la musique; j’ai eu envie de voir ‘Midnight Sun’.  Dans la lignée de  ‘ Nos étoiles contraires’, ‘ le temps d’Automne’, le scénario n’est pas original mais on passe un bon moment. C’est une jolie histoire; les acteurs sont convaincants ( Bella Thorne, Patrick Schwarzenneger); ils n’en font pas trop et se montrent touchants. Les chansons sont sympas, l’actrice Bella Thorne interprète elle-même les chansons et ça apporte plus de réalisme à l’histoire. Elle a un joli grain de voix.

Un film émouvant, j’ai même versée quelques larmes; il  donne envie de savourer chaque moment de la vie.

Et vous, quel est le dernier film vu?

Avez-vous vu ses films?

[Concert] Main Square Festival 2018 : review

Hello!

Avec la chaleur, je n’ai aucune envie d’ouvrir mon PC ( trop chaud!) et la fatigue ( pas de vacances), cette saison le blog tourne au ralenti. Désolé pour ceux qui viennent régulièrement, j’essaie de maintenir un article par semaine. Merci d’être toujours fidèle, cela peut paraître ridicule de remercier mais ça fait chaud au coeur.

Sur Insta et Twitter, j’ai partagé un sondage pour savoir si vous aviez envie de lire cet article; le peuple a voté, je m’exécute! Avec du retard ( 2 semaines), je vous partage mes impressions sur cette édition 2018 du Main Square Festival.

Le dimanche 8 Juillet, j’ai été au Main Square Festival, situé à Arras.  Cette année, j’ai pris mon billet en dernière minute, et la programmation du dimanche est celle qui m’intéressait. J’ai l’avantage de vivre près du festival,  sac sur le dos, baskets au pied, en route pour 20-30 minutes de marche. Ce jour-là, il ne fallait pas oublier la crème solaire, la journée du dimanche était la plus chaude!

Après un tour au bar pour trinquer avec les copines, on profite d’un peu de fraîcheur sous les arbres avant d’aller à la Green Room pour le 1er concert de la journée ( et je rate toujours les groupes qui ont gagné le tremplin).

Vers 15h30, c’est le groupe ‘ The Hunna’ qui ouvre le festival. J’avais écoutée leurs chansons avant d’aller au festival, j’aimais beaucoup leur son et j’avais très envie de les voir sur scène. Ce groupe a été une belle découverte, il a été mon coup de coeur du festival! Des titres accrocheurs, une belle énergie, les Anglais savent faire du bon son!

_ The Hunna _

Ensuite, c’était le concert de Loic Nottet sur la Main Stage. L’inconvénient de cette scène:  zéro verdure. Quand le soleil tape fort, la chaleur est insupportable et on se prend le soleil en pleine face ( coucou les coups de soleil!). J’ai préféré me poser à un endroit sous un arbre et écouter le concert plutôt que le voir. Il fait tellement chaud qu’on n’apprécie pas le show.  A ce moment-là du festival, il y avait déjà beaucoup de monde et la circulation devenait compliqué.

Passage à la Green Room pour la performance de Tom Walker ( en remplacement de X-Ambassadors); cette scène est plus agréable car il y a des arbres et de la pelouse qui apporte un peu de fraîcheur. Déception pour ce concert, Tom Walker a une voix superbe mais j’ai eu l’impression que toutes les chansons se ressemblaient.

_ Tom Walker _

Retour à la Main Stage, pour voir le concert de Nothing but Thieves , c’était sympa mais je n’ai pas accrochée au live, même si j’aime bien leurs chansons. Sur la Green Room, ‘ Girls in Hawai’ jouait, mais je n’ai pas vu leur live. Je les ai déja vu en live, et je n’avais pas eu de coup de coeur et je préférais rester à la Main Stage pour le live d’IAM.

_ Nothing But Thieves _

L’un des problèmes du Main Square Festival est sa circulation, chaque année c’est le même souci! Avec la foule et les horaires, l’affluence se concentre au même endroit et la circulation d’une scène à l’autre n’est pas fluide. On se retrouve bloqués 10 minutes dans la masse, pour aller d’une scène à une autre. Je n’aime pas les mouvements de foule,donc j’évite de me retrouver coincé dans ce genre de situation, et d’être coller à des gens dégoulinants de transpiration ( beurk!).

Beaucoup de monde attendaient le live d’IAM, le soleil était moins chaud, et la lumière était vraiment belle pour ce show. J’avais déjà vu IAM sur scène, à Dour Festival, et j’en gardais un excellent souvenir. Au Main Square, c’était aussi un bon moment! Les membres du groupe sont humbles, généreux; avec un flow incroyable. Même les récalcitrants au rap apprécie leur live, des textes puissants et toujours d’actualité.

_  IAM _

Sur la Green Room, j’ai raté  Portugal the Man; avec la chaleur, je cherchais surtout à me rafraîchir et garder de l’énergie pour le reste de la soirée ( Jamiroquai, Orelsan). On a profité de ce moment pour visiter les stands du festival, boire un verre à l’ombre.

Vers 21h, notre estomac commence à crier ‘ j’ai faim’, il y a du choix dans les stands pour la nourriture. J’ai opté pour la simplicité : une barquette de frites ! Prête pour le concert de Jamiroquai. Grosse déception! On connaît les chansons donc c’est entraînant, mais je me suis ennuyée pendant ce live. En concert/ festival, j’aime ressentir le partage avec le public; et là je n’ai ressenti aucune connexion. Je suis partie avant la fin du show!

Retour à la Main Stage pour le live d’Orelsan. Avec la chaleur, les bières fraîches étaient les bienvenues et notre mission de cette édition: avoir le gobelet de l’année 2018! Après 3 tentatives, on l’a enfin eu ! Sinon, j’ai également raté le live de Justice; je ne regrette pas de l’avoir raté. Des images étaient diffusés sur les écrans de la Main Stage ( en attendant Orelsan), et les lumières blanches qui explosent la rétine, non merci!  _ Orelsan _

A 23h30, Orelsan fait son entrée sur scène! Je l’avais déjà vu sur scène, au Cabaret Vert. J’avais hâte de voir son évolution sur scène et découvrir ses nouveaux morceaux en live. Je n’ai pas été déçue, j’ai adorée ce live! Tout était superbe! Les lumières, les couleurs, le visuel, l’arrangement des morceaux sur scène. On voit qu’Orelsan a muri, il a toujours des titres funs, mais on perçoit aussi de la mélancolie dans ses textes. J’ai parfois été sans voix, tant les textes m’ont touchés. Bravo Orelsan pour ce live!

Voilà  pour mon résumé de cette édition 2018 du Main Square Festival! Il a fait très chaud, j’ai bu des bières, on a croisé des licornes, des membres de la Casa Del Papel, on a  passé un excellent moment entre potes! Quelques bémols à cette édition: les bouchons d’oreilles difficile à trouver, peu d’endroits pour se protéger de la chaleur, les problèmes de circulation, la sortie du festival a été chaotique. En effet, la sortie a été modifiée, et on étaient bloqués, sans pouvoir bouger, ni savoir où on allait. On suivait le mouvement  et  je n’étais pas du tout rassurée et j’avais hâte de sortir de là.

Le retour d’un festival est toujours laborieux:  courbatures, plus de voix et les affaires recouvertes de terre rouge. On file sous la douche, avec des souvenirs plein la tête!

J’espère que cet article vous aura plu,  peu de photos car je profite un maximum du moment quand je suis en concert. Sur Instagram, vous pouvez retrouver en story à la Une, quelques vidéos. Voici ma playlist du festival ( et aussi l’article) :

https://open.spotify.com/embed/user/116299635/playlist/10Q24EXhTb851dZ4Gz5Kas

Et vous, un festival/ concert de prévu ?

[ Expo] L’empire des Roses au Louvre Lens

Hello!

J’ai profitée de mon 14 Juillet pour visiter l’exposition ‘ L’empire des Roses au Louvre Lens. Cette exposition regroupe 400 chefs d’oeuvre de l’art persan du 19 ème siècle, certaines sont présentés en exclusivité mondiale, avec un décor imaginé par Christian Lacroix.

Je ne pouvais pas manquer cette exposition, à deux pas de chez moi. L’art persan m’a toujours attiré, et bonus, Christian Lacroix est à la scénographie! J’ai toujours aimé son travail comme styliste, j’avais envie de découvrir ce nouveau projet.

Dans cette exposition, on trouve des peintures, des bijoux, des tapis, des costumes ou encore des armes. L’exposition revient sur l’origine de cet empire des Roses,  avec différentes parties sur son territoire, son art influencé par l’Occident, sa politique, la religion, la musique. L’art persan est divers, avec la calligraphie, des tapis persans aux multiples détails, des motifs floraux, animaliers et symboliques. Des livres superbes avec de la dorure! On en prend plein les yeux!

C’était une belle exposition, j’ai pu prendre le temps d’observer chaque oeuvre, et la scénographie était superbe: des murs colorés, des motifs d’arabesques, un fond musical qui nous fait voyager au coeur d’un palais de la dynastie qajare.

L’exposition est visible jusqu’au 23 Juillet, n’hésitez pas à la découvrir au Louvre-Lens.

Découvrez mes photos de l’exposition, désolé pour la qualité, elles sont prises avec mon téléphone. J’ai essayé d’en prendre un maximum pour vous retranscrire l’ensemble de l’exposition.

( A la boutique, j’ai craqué pour un marque-page de l’expo, avec le motif d’un plumier que vous verrez dans les photos).

porte – tissu servant de rideau- tapis

Objets pour le rituel du tabac

Objets pour le rituel du tabac.

 

Costumes de femmes.

Costumes d’hommes.

Peintures représentant des musiciennes.

Santur, un instrument de musique.

Les jolis plumiers. Mon marque-page a le même motif.

Un dessus de table.

Le Louvre-Lens

+ d’infos sur l’exposition ‘ L’empire des roses‘ : site du Louvre-Lens

Et vous,  êtes-vous adepte d’expositions ?