Derniers films vus #11

Hello !

Il y a une semaine, j’ai dû prendre l’avion; en 16h de vol ( aller-retour)  j’ai eu l’occasion de regarder plusieurs films, il y a des déceptions et des bonnes surprises. Avant de vous présenter mon bilan de l’année 2017, voici mes derniers films vus :

  • Seven Sisters de Tommy Wirkola ( 2017)

Synopsis : 2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman (Glenn Close). Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman (Willem Dafoe) décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman (Noomi Rapace). Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparait mystérieusement…

~ Mon avis: L’univers m’a fait pensé à Orphan Black avec les différentes personnalités incarné par Noomi Rapace. C’est une actrice charismatique et elle est parfaite pour ce rôle. L’univers est intéressant, j’ai beaucoup aimé la 1ère partie, ensuite le scénario devient trop prévisible; le titre en V.O donne un indice sur le déroulé de l’histoire ( ‘ What Happened to Monday’) . Les scènes d’action viennent pimenter avec brio le film. Noomi Rapace est géniale, elle prouve son talent de caméléon, en interprétant plusieurs rôles.

 

  • Les BoxTrolls de Graham Annable et Anthony Stacchi ( 2014)

 

Synopsis : Élevé par un groupe de trolls collectionneurs de déchets, un jeune orphelin doit sauver ses amis d’un exterminateur maléfique.

 

 

 

 

 

~ Mon avis: Les BoxTrolls est un film d’animation à l’esthétisme très travaillé, le travail d’animation est incroyable. L’histoire se situe dans une Angleterre à l’époque victorienne, j’ai été charmée par l’univers et l’histoire. Les Boxtrolls sont attachants, le thème du film tourne autour des préjugés. C’est divertissant et on se laisse transporter par cette histoire, la fin reste assez basique. Un bon film d’animation qu’on prend plaisir à voir avec nos yeux d’adultes.

 

  • Seul sur Mars de Ridley Scott ( 2015)

Synopsis : Au cours d’une mission spatiale habitée sur Mars, et à la suite d’un violent orage, l’astronaute Mark Watney est laissé pour mort et abandonné sur place par son équipage. Mais Watney a survécu et se retrouve seul sur cette planète hostile. Avec de maigres provisions, il ne doit compter que sur son ingéniosité, son bon sens et son intelligence pour survivre et trouver un moyen d’alerter la Terre qu’il est encore vivant. À des millions de kilomètres de là, la NASA et une équipe de scientifiques internationaux travaillent sans relâche pour ramener « le Martien » sur terre, pendant que, en parallèle, ses coéquipiers tentent secrètement d’organiser une audacieuse voire impossible mission de sauvetage.

~ Mon avis: A la sortie de ce film, je n’étais pas vraiment tenté pour le voir. Matt Damon à l’affiche ne me donnait pas vraiment envie de le voir. Grosse erreur! Le casting de ce film est génial : Jessica Chastain, Kate Mara, Kristen Wiig…  Le scénario tient en haleine, on s’attache aux différents personnages, la B.O est bonne.  » Seul sur Mars » est un divertissement sympathique, pas le film le plus marquant du genre; avec tous les ingrédients pour que ça fonctionne : bon casting, bonne musique, quelques moments d’humour et de suspens. Un film avec un bon potentiel mais des facilités dans le scénario.  J’ai été bluffée par les paysages représentant Mars, les scènes ont été tournés en Jordanie. Dans l’ensemble, j’ai aimée ‘ Seul sur Mars’ mais il me manquait quelque chose pour être touché par le sort de Mark Watney, le personnage de Matt Damon.

 

  • La Tour Sombre de Nikolaj Arcel ( 2017)

Synopsis: Notre monde n’est pas le seul… La Tour sombre, l’ambitieux et monumental cycle romanesque de Stephen King, l’un des plus célèbres auteurs au monde, est enfin adapté au cinéma. Le dernier Pistolero, Roland Deschain (Idris Elba), est condamné à livrer une éternelle bataille contre Walter O’Dim, alias l’Homme en noir (Matthew McConaughey), qu’il doit à tout prix empêcher de détruire la Tour sombre, clé de voûte de la cohésion de l’univers. Le destin de tous les mondes est en jeu, le bien et le mal vont s’affronter dans l’ultime combat, car Roland est le seul à pouvoir défendre la Tour contre l’Homme en noir…

~ Mon avis: J’étais enthousiaste par la sortie de ce film, Idris Elba à l’affiche d’un film à l’univers fantastique ça ne se refuse pas. Je n’ai pas lu l’oeuvre de Stephen King dont est adapté le film. L’univers m’a plu mais ce film m’a ennuyé, je n’ai pas réussi à entrer dedans; à m’attacher aux personnages. J’ai eu la sensation de suivre l’histoire en surface tout le long du film. Le scénario est trop prévisible, ça se regarde mais ce n’est pas exceptionnel. Le casting est bon, mais malheureusement ça ne rattrape le niveau du film, j’espérais mieux, ‘ la Tour Sombre‘ est une déception.

 

  • Spider-Man: Homecoming de Jon Watts ( 2017)

 

Synopsis: Après avoir combattu auprès de Tony Stark, le retour à la vie lycéenne n’est pas si facile pour Peter Parker, surtout quand la ville est menacée par un criminel nommé « Le Vautour ».

 

 

 

 

~ Mon avis: J’étais ravie de le voir proposer dans l’avion, c’est l’un des films de l’année que je voulais voir. J’ai adorée cette version jeune de Spider-Man, Tom Holland est parfait dans ce rôle. Drôle, touchant. Son costume a été relooké, pour un look plus moderne et réaliste. Il y a beaucoup d’humour dans ce film, une bonne B.O, l’ambiance est sans prise-tête. Le casting de jeunes acteurs donne un souffle de fraîcheur, dommage que le personnage de Zendaya ne soit pas plus présent. On se sent proches de ses personnages et de leurs préoccupations, Peter Parker ressemble à n’importe quel adolescent, et son Spider-Man reste humble. L’intrigue reste basique, avec des références à l’univers Marvel ( plus ou moins réussies).’ Spider-Man: Homecoming’ est divertissant, fun, un opus réussi dans la famille des Marvel. J’ai hâte de retrouver ce personnage dans les prochains films!

Et vous, votre dernier film vu ?

Publicités

[ Ciné] Derniers Films vus #8

Hello !

Le blog a pris un break plus long que prévu, ma connexion internet est mauvaise en ce moment. Dans un précédent article, je vous avais partagé les films de l’été et j’ai été 2 fois au cinéma récemment pour ‘ Dunkerque’ de Christopher Nolan et ‘ Valerian’ de Luc Besson.

  • Dunkerque de Christopher Nolan

Synopsis : Le récit de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940.

~ Mon avis: Les films de guerre ne sont pas ma spécialité, j’ai vu par curiosité ‘Dunkerque’ car j’ai vécu 3 ans dans cette ville pour mes études, le film a été tourné près de l’endroit où je vivais; et j’aime bien Christopher Nolan comme réalisateur ( Batman/ Interstellar ♥) .

‘Dunkerque nous retrace un moment d’Histoire, du côté anglais, l’absurdité de la guerre, l’héroïsme de ses hommes, leur douleur, leur survie. Il y a de belles images, une bonne B.O  qui accentuent la tension dans le film. Ce n’est pas un film de guerre classique, Nolan a déconstruit le cadre spatio-temporelle, on suit l’histoire à travers plusieurs personnages, et les scènes sont vus plusieurs fois d’un point de vue différent,  et avec des sauts dans le temps. Au début ça m’a déconcerté, mais ensuite j’étais attentive aux moindres détails pour suivre le fil du scénario. ‘ Dunkerque’ a peu de dialogues, il y a des échanges de regard, la musique retranscrit l’urgence de la survie de ses hommes. L’intrigue est simple mais bien construite, on est plutôt face à un film de suspens que d’un film de guerre, les événements s’enchaînent rapidement et nous tiennent en haleine.

Nolan relate en 1h46 la peur et la détermination de ses personnages face à l’horreur, on suit différents personnages et on se demande lequel survivra à la fin.Il va à l’essentiel, tout s’enchaîne rapidement. Le casting est excellent : Tom Hardy , Cillian Murphy, Kenneth Branagh, Aneurin BarnardHarry Styles, un ex One Direction, tient un petit rôle et je l’ai trouvé assez convaincant à l’écran.

Je suis un peu mitigée avec ce film : il y a de belles images, la réalisation est impeccable mais aucun attachement aux personnages, ni d’émotions face à ce drame. Au final, un film intitulé ‘ Dunkerque’ avec uniquement les anglais, et les Français sont totalement zappé, un manque de vérité historique qui aurait apporté au scénario,un peu creux.Ce n’est pas le film de l’année, ça manque de nuance et c’est un enchaînement de scènes  trop prévisibles.

 

  • Valérian et la Cité des Mille Planètes de Luc Besson

Synopsis: Nous sommes en 2740. Valérian et Laureline sont deux agents spatio-temporels. À bord de leur vaisseau « l’Intruder », ils sillonnent l’espace et le temps afin d’accomplir les différentes missions que leur confie le Pouvoir Central. Cette nouvelle aventure les emmène sur la station orbitale « Alpha » qui abrite 17 millions d’individus venant des quatre coins de l’univers. Près de 8000 espèces différentes y échangent leurs connaissances et leurs savoirs, leurs technologies et leurs pouvoirs. Le pire endroit pour mener une enquête…

~ Mon avis: J’ai beaucoup aimé ce film! Univers galactique, aventure, diverses créatures, tout ce que j’aime! Je n’ai jamais lu la BD Valérian, je l’ai découverte avec la sortie du film.

Après ‘ le Cinquième Element’ , Luc Besson revient à la SF et c’est plutôt réussi. Visuellement les effets spéciaux sont superbes, on en prend plein les yeux, j’ai adorée les costumes et les maquillages, il y a une immense galerie de créatures de l’espace. L’histoire tient la route, dès le début du film on est plongé dans l’intrigue, on fait la connaissance de Valérian et Laureline. J’ai tout de suite aimée ses personnages, Cara Delevingne est géniale dans ce rôle et elle forme un bon duo avec Dane Dehaan.On retrouve également Clive Owen, Rihanna au casting dans un rôle qui lui correspond bien; et vous ferez attention à l’apparition d’un acteur français en personnage étonnant!

‘Valérian et la Cité des mille planètes ‘ est une bonne introduction à cet univers. Après avoir vu ce film, j’ai envie de découvrir la BD. C’est un bon mélange d’aventures, d’humour, un peu de romance. Malgré quelques longueurs et un scénario simpliste, j’ai passé un excellent moment.J’avais l’impression d’être retombé en enfance, face aux films qui nous faisaient voyager et rêver.

Si vous êtes adeptes de SF, vous trouverez des références à ce genre et vous serez séduits! Pour les autres, vous verrez un bon divertissement qui vous en mettra plein les yeux, autant les petits que les grands!

Et vous, envie de voir ses films ?

Quel est votre dernier film vu ?

 

[ Série TV] The 100 – Saison 4

Hello!

Il y a quelques jours, j’ai fini la dernière saison de The 100 , cette série ne cesse de me surprendre. La série a été renouvelée pour une 5ème saison, elle sera diffusé en 2018. Voici mon avis sur la saison 4  ( sans spoilers! ) et pourquoi je l’ai aimé :

Résumé : Cela fait 97 ans que les derniers humains se sont installés dans une base spatiale. 100 jeunes délinquants sont envoyés en exploration sur la Terre.

~ Mon avis: The 100 est devenu une de mes séries préférés, la saison 4 a été encore à la hauteur.  Dans cette saison, un compte à rebours est lancé pour sauver l’humanité face à un danger inévitable. Clarke, Bellamy, Octavia, Raven et les autres font devoir faire preuve d’intelligence pour sauver leur peuple, des alliances vont se créer.

L’intrigue de cette saison 4 est bien construite, chaque épisode a son lot de rebondissements, on ne s’ennuie jamais et chaque scène a son utilité. Les scénaristes jouent avec nos nerfs, jusqu’à la dernière minute. Il y a beaucoup d’actions dans cette saison , mais aussi de l’émotion. J’ai été plusieurs fois émue, surtout les scènes entre les Blake. Les personnages se trouvent confronter à des choix difficiles,  chacun réagit de façon différente à la situation. En tant que spectateur, on se pose la question:  quel serait mon choix? Selon les réactions des personnages, qu’on approuve ou non, on peut comprendre, ils doivent survivre et ont chacun des ambitions.   Côté personnages,  j’aime The 100 pour la place des femmes en tant que leader, Raven et Octavia se détachent du lot cette saison. Elles sont tellement bad-ass, leurs personnalités sont différentes, mais elles sont courageuses, affrontent leurs blessures. Clarke m’a déçue cette saison, je me lasse de son côté martyr. Bellamy m’a beaucoup touché , et je suis fan de Murphy! Il est vraiment surprenant, c’est le personnage qui a le plus évolué depuis le début.

Dans cette saison, les scénaristes ne sont pas tendres et n’hésitent pas à faire disparaître des personnages que l’on connaît depuis le début. On a notre lot de morts, notamment dans un épisode où j’ai été choqué de certaines morts. Triste de dire au revoir à ses personnages!  L’épisode final clôt avec intensité cette saison, et laisse la porte ouverte à de nombreuses questions dont il faudra attendre la saison 5 pour les réponses. J’ai adorée cette saison ! C’était un plaisir de regarder chaque épisode! The 100 offre une galerie de personnages intéressants, aux personnalités variées, permettant d’aborder divers thèmes et problématiques. L’univers de la série est riche et mature, j’ai hâte de voir la prochaine saison, car la série va prendre une autre dimension.

Et vous, vous regardez The 100 ?

Qui est votre personnage préféré ?

[Livres] Sorties de Février 2017

Hello !

Voici les sorties livresques de Février qui me font envie, j’ai repérée certains livres sur les chaînes Booktube anglophones depuis plusieurs mois.Ils ont été traduits et sortent ce mois-ci en France, c’est la fête!

  • Celle dont j’ai toujours rêvé de Meredith Russo ( édition PKJ) – 9 Février
  • Genre: Romance – Contemporain-Young Adult

celledontRésumé: Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir vraiment aux autres.

Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Alors qu’ils passent de plus en plus de temps ensemble, Amanda comprend qu’en se protégeant ainsi, elle passe à côté de sa vie. Elle sait qu’elle doit se faire violence et lui révéler qui elle est vraiment, mais elle est terrifiée à l’idée que cela le fasse fuir…

 

 

  • Un palais d’épines et de roses – tome 1 de Sarah J Maas  ( édition de la Martinière) – 9 Février
  • Genre : Fantasy

palaisdepinesRésumé: En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

  • The wicked+ the divine tome 2  de Kieron Gillen – 15 Février
  • Genre : Comics fantastique

thewickedandthedivineRésumé: Lucifer a disparu. L’ange déchu est tombé pour de bon. « Morte pour nos péchés » qu’ils disent. Laura, elle, se sent comme orpheline et reste cloitrée chez elle. Jusqu’au jour où elle reçoit une lettre d’Inanna… Le dieu de l’amour a l’intention de retrouver les assassins de Lucifer. Contre toute attente, il s’agirait de fans. Pour en savoir plus, Inanna a besoin d’une aide extérieure car il ne peut pas faire confiance aux autres membres du Panthéon. Laura l’adore, et il a justement besoin d’elle…

 

 

  • The Winner’ Curse tome 1 de Marie Rutkoski (édition Lumen ) – 16 Février
  • Genre: Fantasy – Jeunesse

thewinnercurseRésumé:Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la  » malédiction du vainqueur  » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

 

  • Passenger d’Alexandra Bracken ( édition Milan ) – 22 Février
  • Genre: Fantastique

passenger-852815-264-432

 

Résumé:Soudain propulsée dans un couloir du temps, Eta, adolescente de 17 ans qui vit à New-York, se retrouve à bord d’un navire nébrier en plein Atlantique au XVIIIe siècle. Cet événement marque le début d’une quête en plusieurs lieux et époques lui apprenant la vérité sur sa famille. Mais parcourir les couloirs du temps n’est pas sans danger…

 

 

 

  • Cérès et Vesta de Greg Egan  (édition Bélial) – 23 Février
  • Genre : Science-fiction

ceres-et-vestaRésumé:Dans un futur distant… L’humanité a établi des colonies dans les astéroïdes. Entre Cérès et Vesta, les échanges commerciaux vont bon train, chacune des deux colonies échangeant ce dont l’autre est dépourvue – glace contre roche. Mais sur Vesta, la situation politique devient intenable suite à l’arrivée au pouvoir d’un parti populiste qui stigmatise une minorité : les Sivadier. Si les pères fondateurs de la colonie ont choisi de tout partager équitablement, l’effort des Sivadier a été plus intellectuel que physique, chose que reproche l’actuel gouvernement à leurs descendants – qui n’ont d’autre choix que de fuir vers Cérès. Or Vesta voit cela d’un très mauvais oeil et exige de Cérès qu’ils cessent d’accueillir ce flot constant de réfugiés, sous peine de représailles. Sur Vesta, Camille, activiste pro-Sivadier, doit se résoudre à l’exil lorsque le climat se fait trop violent. Sur Cérès, Anna prend ses fonctions à l’astroport et se retrouve bientôt confrontée à un choix cornélien : sauver les 800 passagers d’un vaisseau de réfugiés, ou les 4000 qui transitent, arrimés clandestinement à des blocs de glace envoyés depuis Vesta.

Et vous, envie de découvrir ses livres ?

Votre lecture du moment?