Dernières Lectures #16

Hello!

C’est officiel, j’ai réussi mon Challenge sur Goodreads! On est à la moitié de l’année et j’ai déjà lu 30 livres, c’est mon quota à l’année normalement! Merci les BD! J’aimerais lire plus de romans pour équilibrer les formats.

Voici le bilan de mes lectures de Mai; entre un récit onirique en Orient, une jeune artiste peintre à la Renaissance, et expérimenter la relecture d’une saga avec le sorcier le plus célèbre.

  • Le Scarabée Bleu d’Emmanuelle Jappert.

Résumé:  Anicha, une jeune femme de 16 ans, vit dans une oasis éloignée de tout dans une vallée magnifique du Maroc. Elle a tout pour être heureuse : l’amour de ses parents, les gens de son village sur qui elle peut compter et sa passion pour les livres. Mais elle rêve de partir découvrir le monde et étudier à Marrackech. Focalisée sur cet objectif ; elle passe à côté des plaisirs de son existence. Son corps sonne alors l’alarme. Prise de douleurs insupportables elle se retrouve nez à nez avec un scarabée bleu, tête pensante du petit peuple. L’insecte, devinant en la jeune fille un destin incroyable va l’initier avec d’autres guides à la connaissance de soi et de la vie. Chaque personnage, aussi petit soit-il, a vocation à délivrer des messages remplis d’espoir. Mais les nombreux obstacles mis sur la route de la jeune Anicha auront-ils raison d’elle ?… Un magnifique récit initiatique comme une invitation aux voyages !

~ Mon avis:  J’ai craqué pour la couverture, elle est sublime. Le résumé m’intriguait, et cette lecture a été une belle surprise. On découvre Anicha, une jeune fille en quête d’elle-même, à travers son voyage, elle grandit et s’ouvre au monde. Elle croise des petites créatures, dont le scarabée Bleu. J’ai aimé dans ce récit l’aspect onirique, comme dans Alice au pays des merveilles. C’est aussi la rencontre de divers personnages et leurs histoires touchantes. Au fil des pages, j’ai voyagé à travers le Maroc,l’Egypte, c’était dépaysant. Un joli récit, avec de beaux messages.

Merci aux éditions Eyrolles pour l’envoi de ce livre. Pour être 100% transparente, ils m’ont contactés pour ce livre, j’étais ravie car il m’intéressait mais j’avais aussi peur de ne pas aimer. Je souhaite être honnête dans mes avis, et ne pas me mettre de barrières; et ça été une belle découverte. Hâte de lire les autres livres de cette maison d’édition!

 

  • Arte – tome 5 & 6 de Kei Ohkubo

Résumé: Florence. Début du XVIe siècle.

Dans ce berceau de la Renaissance, qui vit l’art s’épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville…

Hélas ! Cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, et il n’était pas concevable qu’une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son travail. Les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin d’Arte auront-ils raison de la folle énergie de cette aristo déjantée ?

Après un long voyage harassant, Arte est enfin arrivée à Venise pour commencer une nouvelle vie en tant que peintre et préceptrice. Mais voilà qu’elle est confrontée à Caterina, une chipie pour le moins capricieuse. Arte arrivera-t-elle à répondre aux immenses attentes de son entourage et à dompter le cœur de sa petite élève ?

~ Mon avis: Cette série de manga est un coup de coeur! Lire chaque tome est un vrai plaisir, j’adore l’histoire, les personnages, les sujets traités. J’ai particulièrement aimée ses tomes-ci, car l’histoire ne se centre pas uniquement sur Arte, mais aussi sur les personnages secondaires. L’histoire est touchante, bien écrite,on s’intéresse au personnage de Caterina. Si vous cherchez un manga à découvrir, je vous recommande à 200% de foncer pour ‘Arte‘.

J’ai hâte d’emprunter le 7ème tome à la médiathèque, mais l’attente sera longue pour le prochain tome!

 

  • Challenge ‘ Harry Potter’

En Mai, j’ai participé à un challenge de lecture consacré à Harry Potter. Il est organisé par Bwaagirl ( lire son article). Le but est de lire chaque mois un tome de la saga Harry Potter.

J’ai lu la saga à sa sortie, il y a plus de 20 ans; c’était une de mes saga préférés. Elle m’a donné envie de dévorer d’énormes pavés, j’ai été voir les films au cinéma. J’ai grandi avec cette saga, et en étant adulte, j’aime y replonger à travers les films. Je leur trouve des défauts, certains de mes  passages préférés des livres ne sont pas dedans. Pendant des années, j’ai voulu relire la saga; mais je n’ai jamais relu aucun de mes livres.

Pourquoi ? la peur d’être déçue, ne plus retrouver ce que j’avais aimé ou m’ennuyer avec une histoire que je connais déjà. Quand j’ai découvert ce challenge, le timing était parfait. J’ai conservé mes livres de l’époque, et en Mai, j’ai donc relu ‘Harry Potter à l’école des sorciers’.

Relire ce livre a été une bonne expérience ! J’ai adorée retrouver les personnages comme des membres de la famille qu’on a perdus de vue, se souvenir de certains passages, redécouvrir certains que j’avais totalement oubliés. Etre toujours sous le charme de cet univers créé par J.K. Rowling. Si vous n’avez jamais lu les livres et vous connaissez seulement les films, je vous invite à les découvrir. Ils sont tellement riches, de symboliques, de mythologies et de messages.

En connaissant la finalité de l’histoire, j’avais oublié certains moments et je redécouvre sous un autre oeil cette histoire. Enfant ou adulte, on apprend toujours des choses sur la saga Harry Potter. La magie opére toujours!

En Juin, c’est la lecture du tome 2  et je suis en retard! Je n’ai pas encore ouvert ce livre, ce week-end c’est le ‘Readathon , je pourrais redécouvrir le tome de ‘ la Chambre des Secrets’. Je me souviens que j’avais beaucoup aimé ce tome quand je l’avais lu la 1ère fois.

Et vous, votre lecture du moment ?

Adepte de relecture ?

Publicités

Dernières Lectures #14

 Hello !

Voici la suite de mon bilan lecture , celui-ci est consacré aux dernières BD que j’ai lu. 8 BD lus ses dernières semaines! A la médiathèque, j’emprunte surtout des BD. Pour des raisons de budget et de place, je ne peux pas posséder toutes les BD que je veux, les emprunter  est la meilleure solution. Cette année, j’avais envie de lire plus de BD; je participe à Comic Whales, un club de lecture consacré à ce genre. Chaque mois, il y a un titre sélectionné selon un thème; la sélection est excellente et on fait de belles découvertes.

Lire des BD me permet de lire plus, me créer un rituel (par exemple, lire chaque dimanche une BD); si cela vous intéresse, lisez cet article de Pretty-Naive avec ses conseils pour lire davantage.

  • Arte – tome 1 et tome 2 de Kei Ohkubo ( éditions Komikku)

Résumé : Florence, début du 16e siècle. Dans ce berceau de la Renaissance, qui vit l’art s’épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville… Hélas ! Cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, et il n’était pas concevable qu’une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son travail. Les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin d’Arte auront-ils raison de la folle énergie de cette aristo déjantée ?

Mon avis :  Coup de coeur pour cette série de manga! Je n’avais pas lu de mangas depuis un moment, il était la lecture du mois de Mars pour le Comic Whales. J’ai emprunté le tome 1 et 2, j’ai adorée cette histoire. L’héroine, Arte, est courageuse, indépendante, drôle, attachante. On découvre la vie d’un atelier de peintres, à l’époque de la Renaissance. Les femmes n’ont pas leur place dans ses ateliers, Arte va se battre pour y trouver sa place. Les personnages secondaires sont intéressants, et on apprend à mieux les connaître au fil des tomes, le récit est bien rythmé. En dehors de l’histoire que j’ai aimé, les dessins sont superbes, bien détaillés.

Si vous aimez le monde de l’art, avec l’envie de reprendre les mangas, je vous recommande Arte.

  • Lady Mechanika – tome 1 de Benitez ( éditions Glénat – comics)

Résumé:  Dans un monde fait de magie et de science, une femme enquête sur son passé…
Elle est l’unique survivante d’une terrible expérience qui l’a laissée avec deux bras mécaniques. N’ayant aucun souvenir de sa captivité ou de son existence passée, elle s’est construit une nouvelle vie d’aventurière et de détective privée. Elle use de ses capacités uniques pour agir là où les autorités en sont incapables. Mais la quête de son passé perdu ne s’arrête jamais. Les journaux l’ont appelée : “ Lady Mechanika ” !

Mon avis: Les couvertures de cette série m’ont souvent attirés en librairie, avec une héroine aux look steampunk. J’ai beaucoup aimé les dessins, l’ambiance est sombre et mystérieuse. Lady Mechanika est un personnage fascinant, elle cherche la vérité et doit affronter des dangers. J’ai adoré ses look inspiré de l’époque victorienne, ils sont superbes. Ce 1er tome est une bonne introduction, avec de l’aventure, du mystère, et un univers intriguant. Le tome 2 est dèja dans ma P.A.L.

  • Ekhö – tome 2 ‘ Paris Empire’ d’Arleston et Barbucci ( éditions Soleil)

Résumé : Fourmille Gratule est à présent installée à New York, dans le monde d’Ekhö, un monde miroir de la Terre où les technologies modernes d’existent pas. À la tête de l’agence artistique Gratule, héritée de sa tante Odelalie, elle se rend à Paris, accompagnée de Yuri et de Grâce, pour un juteux contrat avec le Poulain Rouge. Mais à peine arrivée dans la capitale française, elle est habitée par le fantôme du Prince Antone, fils de Napoléon VII, mort dans un accident de fiacre. Elle devra résoudre le mystère de sa mort pour redevenir elle-même…

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce 2 ème tome, l’univers est toujours aussi fun et décalé; les personnages évoluent dans un monde alternatif. Paris n’est pas le Paris qu’on connait, et j’adore les modifications apportés. Fourmille est drôle et pétillante, j’adore son duo avec Yuri.

  • Orange- tome 1 d’Ichigo Takano ( Editions Akata)

Résumé: Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

Mon avis: Quand je cherchais des mangas à découvrir, Orange revenait souvent dans les recommandations. J’avais lu beaucoup d’avis positifs sur cette série, et j’ai profité de trouver le tome 1 dans ma médiathèque.

J’ai eu dû mal à accrocher avec le dessin, et j’ai mis du temps à m’attacher aux personnages mais l’histoire est intrigante. Il y a des moments touchants, le récit aborde le thème de pouvoir changer son passé ( et son futur), avec ses conséquences. J’ai fini le tome 1 en étant frustré de ne pas avoir le tome 2 sous la main! La fin donne très envie de savoir la suite. Ce n’est pas un coup de coeur mais c’est une bonne découverte.

  • Ekhö – ‘ Hollywood Boulevard’ tome 3 de Barbucci et Arleston (éditions Soleil)

Résumé :  On peut faire du cinéma sans électricité ! C’est ce que découvrent Fourmille Gratule et Yuri, de passage à Hollywood pour signer dans leur agence l’immense star Norma-Jean. Mais cette dernière est retrouvée morte. Meurtre ? Suicide ? Dans la peau de Norma-Jean, Fourmille ne peut faire autrement que résoudre l’énigme… Une enquête sur Ekhö où des Preshauns sont les derniers nababs des studios, dans laquelle Arleston et Barbucci s‘amusent à revisiter des classiques du cinéma de toutes les époques, avec bien sûr la vraie explication sur la mort de Marilyn, celle que personne ne vous a jamais donnée…

Mon avis: Ce tome 3 est l’un de mes préférés! Fourmille et Yuri se retrouvent à Hollywood version Ekho, j’ai adorée retrouver les références au monde du cinéma;  cachés parmi les dessins. Si vous la lisez, soyez attentif aux détails. L’histoire est toujours aussi fun, mais dans ce tome elle est aussi touchante.  J’ai mis du temps à trouver une BD qui me plaise, Ekho fait partie de mes favoris.

  • Zombillenium- tome 1: Gretchen  de Arthur de Pins ( éditions Dupuis)

 

Résumé:  Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d’attractions Zombillénium. On n’embauche pas n’importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n’ont qu’à passer leur chemin, ici on ne travaille qu’avec d’authentiques loups-garous, vampires et momies. C’est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l’aider à faire ses premiers pas…

 

Mon avis : Flâner à la médiathèque permet de faire de bonnes découvertes; il n’y a pas de photo de la BD dans l’article car je l’ai lu sur place. J’ai aimé ce 1er tome, surtout le style de dessins et les couleurs, il y a de l’humour et des clins d’oeil à notre monde actuel. J’ai ri plusieurs fois au cours de ma lecture ( ce n’était pas discret dans une bibliothèque); et je suis curieuse de lire les autres tomes.

  • Un océan d’amour de Lupano et Panaccione ( édition Delcourt)

Résumé : Chaque matin, Monsieur part pêcher au large des côtes bretonnes. Mais ce jour-là, c’est lui qui est pêché par un effrayant bateau-usine. Pendant ce temps, Madame attend. Sourde aux complaintes des bigoudènes, convaincue que son homme est en vie, elle part à sa recherche. C’est le début d’un périlleux chassé-croisé, sur un océan dans tous ses états. Une histoire muette avec moult mouettes.

Mon avis: Un Océan d’amour’ est la lecture du mois d’Avril pour Comic Whales, le thème était ‘ BD muette’. Cette BD a été une totale découverte; et ça été un coup de coeur!  Pas de texte, juste des dessins pour raconter un récit touchant, drôle. Il y a aussi un message écologique derrière cette histoire, et de la pollution des océans et les conséquences de la pèche de masse. J’ai adorée les traits du dessin, les dessins suffisent à nous transmettre l’émotion de cette belle histoire.

Voici un aperçu de l’intérieur de la BD, malheureusement mon appareil ne montre pas bien les vraies couleurs:

Et vous, lisez-vous des BD?

Participez-vous à un club de lecture ?

 

Dernières Lectures #13

Hello!

J’ai beaucoup lu ses dernières semaines, et j’ai réalisé que mes goûts avaient évolués.En ce moment, j’adore piocher mes lectures dans différents genres, sortir de ma zone de confort; et revenir avec plaisir à mes genres préférés. Passer d’un livre contemporain à du fantastique. Découvrir de belles histoires dans des genres opposés.

J’ai accumulé du retard dans mes bilans de lecture, j’ai plusieurs livres à vous présenter. J’ai divisé ce bilan en 2 parties, d’abord les romans et un autre article consacré aux BD.

Voici mes dernières lectures de romans :

  • ‘ La Passe-Miroir, tome 1: les fiancés de l’hiver ‘ de Christelle Dabos ( Editions Gallimard – Pôle fiction)
  • Genre: Fantasy

 

Résumé:Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

 

 

~ Mon avis: J’ai enfin lu ce livre dont je lisais beaucoup d’avis positifs. J’ai tendance à me méfier quand un livre est ‘ un succès’, j’ai attendu un moment que le phénomène passe pour le découvrir sans être influencer par les avis. J’ai profité de la fin de l’hiver pour le découvrir. Finalement je ne regrette pas d’avoir patienté pour le découvrir, car ce livre a été un coup de coeur! Il est difficile d’entrer au début dans l’histoire,mais je vous recommande de vous accrocher ou de le lire à un moment propice. Après quelques chapitres, où l’histoire se met lentement en place; je n’ai plus réussi à décrocher de cette histoire. J’ai aimé le personnage d’Ophélie, et son don particulier; le mystérieux Thorn et l’univers complexe de la Passe-Miroir. C’est magique et intriguant.

Je suis passé par un tas d’émotions au cours de cette lecture et je l’ai dévoré! J’ai été happé par l’intrigue, le complot se jouant à la Citacielle. Christelle Dabos apporte beaucoup de soin aux détails, son écriture riche permet de s’immerger dans cet univers.  A la fin de cette lecture, j’étais frustré de quitter cet univers, et j’ai hâte de lire le tome 2.

Suite à ma lecture, j’ai fouillé Google pour trouver des fan-art des personnages. Voici un dessin de Patricia Lyfoung, auteur de la Rose Ecarlate; il représente parfaitement Ophélie et Thorn.

 

  • Dieu me déteste d’Hollis Seamon ( Editions Anne Carrière- la Belle Colère)
  • Genre: Contemporain

Résumé: New York, hôpital Hilltop. Richard Casey aura bientôt 18 ans. Comme tous les adolescents, il voudrait faire la fête, draguer, s’envoyer en l’air, tomber amoureux… La différence, c’est que Richard sait qu’il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est un peu plus pressé que les autres et, pour vivre fort, il lui faut déjouer les pièges de tous ceux qui préféreraient le voir vivre un peu plus longtemps. Heureusement, Richard a de la ressource, du courage et un solide sens de l’humour. Alors il va ruer dans les brancards. Et si Dieu le déteste, il est prêt à rendre coup pour coup.

 

~ Mon avis:  Ce livre traînait depuis 2 ans dans ma bibliothèque, je l’avais acheté à Livre Paris sur le stand de la maison d’édition. Le sujet s’annonçait difficile: un adolescent malade dans un hôpital. Au final, le  récit est touchant et drôle. J’ai adoré la personnalité de Richard, avec son humour cinglant. Tous les personnages sont attachants,malgré la maladie, l’auteur ne tombe jamais dans le larmoyant. Son écriture décrit avec justesse, les envies d’un adolescent; un peu particulier; et des tranches de vie de ceux qui ont l’hôpital comme domicile.

 

  • Les derniers jours de Rabbit Hayes d’Anna McPartlin ( éditions Pocket)
  • Genre : contemporain

Résumé : Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu’elle élève seule. À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. Et Rabbit a quelques idées bien particulières pour leur faciliter la tâche. Mais très peu de temps pour les mettre en œuvre…

~ Mon avis: Après ‘Dieu me déteste’, j’ai enchainé sur le thème ‘ maladie’. J’avais peur de risquer l’overdose, mais les 2 livres sont très différents. C’est un beau roman, mais pas le coup de coeur attendu. J’ai adoré cette histoire, j’étais sous le charme de cette famille irlandaise; j’étais triste de les quitter. Il y a de l’humour, de l’émotion, j’ai passé un excellent moment avec cette lecture.Le sujet est bien traité, sans être ‘pathos’.Un livre émouvant qui donne envie de profiter de la vie. J’ai très envie de lire les autres ouvrages d’Anna McPartlin.

 

  • The Mortal Instruments, les origines- tome 2: le prince mécanique  de Cassandra Clare ( chez Pocket Jeunesse)
  • Genre: Fantastique, jeunesse

Résumé: Dans les entrailles magiques de la Londres victorienne, Tessa Gray pense avoir trouvé la sécurité aux côtés des Chasseurs d’Ombres. Mais l’est-elle réellement ? Le Magister semble ne reculer devant rien pour utiliser les pouvoirs de Tessa à de sombres fins : une guerre vengeresse contre les Chasseurs d’Ombres. Tessa pourra compter sur l’aide de Jem, dévoué, et du sombre Will pour se frayer un chemin des pleines brumeuses du Yorkshire aux portes d’un manoir renfermant d’indicibles horreurs… et peut-être débusquer leur ennemi, qui délivrera Will de ses secrets ,et révèlera à Tessa qui elle est réellement !

 

~ Mon avis:  J’évoquais d’avoir les goûts qui évoluent, à l’époque où j’ai commencé The Mortal Instruments, elle était une saga que j’adorais. Aujourd’hui je la reprends et j’ai l’objectif de la finir cette année ( il me reste 3 livres). Mon enthousiasme autour de cette saga a baissé, j’aime toujours l’univers mais je repère aussi ses défauts, et j’ai aussi envie d’univers ‘plus adulte’. Nos goûts évoluent, il y a 5-6 ans TMI était une de mes sagas favorite, aujourd’hui j’aime encore cette saga mais j’ai d’autres favoris. L’auteur a sorti une nouvelle trilogie dans l’univers des Chasseurs d’Ombres, j’attends de finir la précédente saga pour savoir si je lirais la nouvelle.

Sinon j’ai aimé ce 2ème tome, j’aime l’univers développé pour les Origines, l’histoire se déroule dans un Londres Victorien . C’était un vrai plaisir de retrouver Tessa, Will et Jem ; même si le triangle amoureux prend de la place et certains passages sont trop répétitifs. On en apprend plus sur eux, et ils sont attachants; l’intrigue s’étoffe et les pièces du puzzle s’assemblent au fur et à mesure. Jusqu’à la moitié de l’histoire j’ai eu l’impression que l’histoire stagnait puis Cassandra Clare a su me surprendre. J’ai envie de lire la suite, mais j’espère que le tome 3 sera plus rythmé.

 

Et vous , quel est votre dernière lecture?

Vos goûts littéraires ont-ils changés ?

Dernières Lectures #12

Hello!

Voici un nouvel article sur mes dernières lectures de Décembre et Janvier, et faire un bilan du ‘Cold Winter Challenge.  Malheureusement ce challenge a été un échec! En Décembre, mon planning de lecture a été chamboulé, j’ai dû prendre l’avion en express et ma liseuse était plus pratique en voyage. Mes lectures du ‘Cold Winter’ étant en format papier, je n’ai pas pu les prendre avec moi. Entre le voyage et les fêtes, le temps a vite filé. Sur les 6 livres sélectionnés, je n’ai lu qu’un seul livre et ça été une déception! J’ai laissé de côté le challenge, pour choisir des lectures qui me faisaient envie sur le moment.

Actuellement je lis ‘ les Fiancés de l’hiver‘ qui était dans ma sélection pour le challenge, je lis donc ma sélection à mon rythme.

 

  •  Les Culottées – tome 2 de Pénélope Bagieu

 

Résumé:  Suite et fin de ce diptyque qui propose le portrait de quinze femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Sonita, la rappeuse afghane, Nellie, journaliste d’investigation au XIXe siècle, Cheryl, athlète marathonienne, etc.

 

 

~ Mon avis :  Dans mon bilan 2017, j’ai dèja évoqué cette lecture. J’ai lu les 2 tomes des ‘Culottée’ et je voulais revenir sur ce tome. Il est superbe, les couleurs sont magnifiques.  Ce tome 2 est plus engagé, encore meilleur que le 1er, j’ai découvert des femmes courageuses, fortes, des parcours très inspirants. C’est une BD à mettre entre toutes les mains; pour des lectures/lectrices de tous âges.

 

  •  On n’est jamais bizarre sur Internet de Felicia Day

Résumé : Salut. Je m’appelle Felicia Day. Je suis actrice. La nana bizarre dans cette série de SF ? Mais si, vous voyez de qui je veux parler. Je ne suis jamais sur l’affiche, mais j’ai quelques chouettes scènes qui font rire les téléspectateurs. Vu que je suis rousse, je collectionne les sixièmes rôles, et j’ai pratiquement inventé l’archétype de la hackeuse mignonne mais complètement barrée. (Pardon, mais quand j’ai commencé, c’était complètement nouveau. Je vous jure.)

Je suis la scénariste, la productrice et l’actrice/hôtesse/personnalité de centaines de vidéos sur le Web. Pour de vrai. Je suis très connue par certaines personnes. Et totalement inconnue par d’autres. J’aime à penser que je suis l’objet d’une « reconnaissance situationnelle ». C’est une formulation beaucoup plus gratifiante que « célèbre sur le Net », qui me donne l’impression d’être rangée dans la catégorie du chat handicapé mental ou du gamin qui fait du Yo-Yo tout en chevauchant un bâton sauteur. Je connais cet enfant : il est superdoué. En revanche, le chat… bof.

Il y a sept ans, j’ai commencé à tourner des vidéos dans mon garage avec une caméra d’emprunt. Aujourd’hui, je jongle entre mes rôles à la télé, l’écriture, la production et la gestion d’une compagnie de vidéos Internet appelée Geek & Sundry. Je suis également une fana des médias sociaux (« accro » est mon deuxième prénom) : plus de deux millions et demi de personnes me suivent sur Twitter et je suis souvent la seule femme sur la liste des nerds les plus éminents, ce qui m’a valu de me faire introniser « Reine des Geeks » par la presse. Personnellement, je refuse d’utiliser ce titre, mais quand quelqu’un d’autre l’utilise je ne discute pas. Je le prends comme un compliment. C’est vrai, quoi ! Qui n’a jamais rêvé d’hériter d’une dynastie juste parce que c’est dans son sang ? Pas besoin de bosser. Vous êtes l’élue!

~ Mon avis:  Ce livre était aussi présent dans mon bilan 2017, je l’avais dans ma liseuse et je l’ai fini en voyage. J’ai découvert Felicia Day dans la série ‘ Supernatural’, j’ai tout de suite adorée son personnage de Charlie. J’ai ensuite suivi ses différents projets sur Youtube,  The Guild, club de lecture… C’est une personnalité que j’apprécie et j’avais hâte de découvrir son livre.Il a été édité en français chez Bragelonne et j’ai profité de la #GrosseOp pour l’avoir.

Ce livre est à son image: drôle, décalé, geek, bienveillant. Felicia Day a un parcours atypique, c’est une femme intelligente, introverti, créative.  A la lecture, je me suis identifié à sa personnalité, son rapport à Internet;  j’ai découvert qu’elle possédait un tas de talents ( et ce n’est pas étonnant que Joss Whedon ait écrit la préface!) . Felicia Day aborde son parcours avec humour mais aussi justesse, beaucoup d’anecdotes. Elle montre que malgré ses goûts dit ‘ bizarre’, elle a toujours assumé qui elle était, on lui a fermé des portes, mais elle a toujours cru en elle et ses projets. Elle a grandit avec des jeux vidéos, participé aux débuts de Youtube, créé sa propre web-série avec peu de moyens, monté sa société de production. Dans son livre, Felicia Day ne donne pas de recettes de réussite, elle parle de ses doutes, ses angoisses. Elle ne se définit pas comme une experte, elle se montre humble. Elle évoque également son cyber-harcélement, un passage très difficile dans sa vie. Ce livre vous montre que vous devez assumer qui vous êtes; si vous avez des goûts différents des autres, n’ayez pas peur de les aimer , d’autres partageront les mêmes hobbies.

A la fin de cette lecture, j’ai beaucoup appris sur Felicia Day, elle m’a inspiré et je suis encore plus admirative pour son travail.

 

  •  The 100 – tome 1 de Kass Morgan

Résumé:  Personne n’a posé le pied sur Terre depuis des siècles… jusqu’à aujourd’hui.

Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.

Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d’elle, cette fille qu’il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.

Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n’ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l’humanité.

~ Mon avis :  Si vous me suivez depuis un moment ou sur Twitter, vous savez que j’adore la série ‘ The 100‘.  J’ai profité d’être en voyage pour découvrir le tome 1; et j’ai bien aimé. La série serait adapté des livres mais c’est faux, les livres et la série partagent le même univers mais il y a beaucoup de différence. D’abord, des personnages présents dans la série ne sont pas dans les livres; le tome 1 centre son récit sur la vie sur l’Arche et son fonctionnement.

J’ai aimé retrouvé l’univers de The 100, découvrir d’autres aspects des personnages et de l’histoire. Le récit est bien rythmé, avec la narration ; chaque chapitre est consacré à un personnage différent; on découvre les différents points de vue. La fin donne envie de lire la suite.

Il y a aussi du négatif : la romance domine trop le développement de l’univers SF.  J’espère que les personnages vont mûrir dans le tome 2 et les problématiques seront plus aboutis.

Si vous aimez la série, je vous le recommande; il faut découvrir les livres comme une histoire alternative : même personnages mais vision différente de l’histoire. Pour patienter jusqu’au retour de la série, c’est une bonne solution ( ou revoir les saisons!).

 

  •  La danse hésitante des flocons de neige de Sarah Morgan

Résumé: Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

~ Mon avis:  Voici ma seule lecture du ‘ Cold Winter Challenge’ et ça été une déception! J’avais lu que de bons avis sur le livre, mais malheureusement ça n’a pas du tout fonctionné avec moi.  J’ai apprécié l’environnement, avec les paysages enneigés, la famille O’ Neill. Les personnages sont attachants. J’ai rencontré un problème avec l’historie entre Kayla et Jackson, elle ne m’a pas du tout fait rêvé. Je regarder des téléfilms de Noël, champion du nais mais ce livre ne m’a pas rendu le coeur en guimauve. Trop prévisible, trop de vocabulaire répétitif; avec beaucoup d’allusions sexuelles. Je m’attendais à lire une romance d’adulte, qui se découvre au fur et à mesure, avec quelques scènes de sexe. Au final, tout est trop rapide et la relation devient vite superficielle; comme deux ados qui  bavent sur les abdos ou les fesses de son partenaire. Certaines expressions m’ont fait lever les yeux au ciel, et j’ai eu des difficultés à aller au bout de ma lecture. Kayla  devient agaçante, et Jackson m’a posé problème. Ce type de romance n’est pas pour moi, et j’ai trouvé l’ensemble peu crédible.

Il y a d’autres tomes, pour découvrir les autres frères O’Neill, j’aimerais en savoir plus sur eux, mais j’ai peur que les autres tomes soient du même style.

 

Et vous, votre dernière lecture ?