[Livres] 8 Mars : des lectures inspirantes sur le féminisme

Hello!

  Je n’avais pas prévu d’écrire cet article, mais après avoir lu des bêtises sur cette journée du 8 Mars, je ne pouvais pas me taire. Le 8 Mars est la journée internationale des DROITS des femmes; et pas de la femme ! Ce n’est pas la journée pour recevoir des fleurs ou avoir des promotions sur le make-up; c’est une journée pour souligner qu’il existe encore des inégalités entre les hommes et les femmes. Il existe encore du sexisme, du harcèlement, de la violence envers les femmes. Dans le monde, toutes les jeunes filles n’ont pas accès à l’éducation; et c’est inacceptable.

Si vous me suivez sur les réseaux, vous devez connaître mon opinion sur ce sujet, je ne pensais pas l’exprimer également ici, mais en 2018 je suis en colère de lire certaines choses . Suis-je féministe ? Oui ! Ne partez pas! Ce n’est pas un gros mot! Je suis féministe, car je crois en l’égalité entre les hommes et les femmes ( et non pas la femme supérieure à l’homme!), ensemble , tout sexe confondu nous pouvons faire bouger les choses. Une femme n’est pas plus conditionné qu’un homme pour faire la cuisine ou le ménage. Stoppons ses idées reçues! En tant que femme, nous avons des droits, mais nous ne sommes pas à l’abri qu’ils disparaissent. Ce n’est pas normal de devoir réfléchir à sa tenue avant de sortir la nuit, de marcher vite pour rentrer chez soi, de se faire insulter, siffler, rabaisser parce qu’on est … une femme!

En grandissant, j’ai lu des ouvrages, vu des documentaires sur le sujet; avant je ne disais rien mais maintenant je n’ai plus envie de me taire. Désolé si je passe pour l’emmerdeuse de service, mais il est important de se faire respecter et que les choses changent.

Les femmes doivent être libres de leur corps, leurs envies; elles sont des individus à part entière avec leurs personnalités. Le 8 Mars,  c’est aussi la journée pour rendre hommage à des femmes inspirantes par leur parcours, leur travail.

Homme et femme, il est important de s’informer sur le sujet, je suis heureuse de vivre à une époque où des ouvrages enrichissants sont édités; pour tous les âges. Ouvrez les yeux, lisez, et écoutez l’autre. Soyez libre de vivre la vie que vous voulez.

Voici ma sélection de lectures inspirantes sur le féminisme, la représentation de la femme; la sexualité féminine… :

  • Les Culottées de Pénélope Bagieu

Synopsis : Quinze récits mettant en scène le combat de femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Margaret, une actrice hollywoodienne, Agnodice, une gynécologue de l’Antiquité grecque qui se fit passer pour un homme afin d’exercer sa profession, Lozen, une guerrière et chamane apache, etc.

~  Il y a 2 tomes, regroupant des portraits de femmes à la fois inspirantes, courageuses. Elles ont osés aller au bout de leurs envies, s’affranchir des règles. Retrouvez mon avis sur le tome 1 et le tome 2.

 

  • Libres! manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels d’Ovidie et Diglee

Synopsis : Publicité, télévision, clips, blogs, magazines, applications, le sexe n’a jamais été aussi omniprésent dans notre environnement culturel. On en parle de plus en plus, mais en parle-t-on réellement mieux ? Au lieu de nous imposer un énième guide censé faire de nous des amantes parfaites, Ovidie et Diglee nous proposent de nous « foutre la paix » dans ce livre drôle, déculpabilisant et décomplexant.

~ Un livre  sur la sexualité féminine, les tabous, la sexualisation du corps féminin dans les médias, et la pression sur l’apparence.  J’aime beaucoup le travail d’Ovidie et de Diglee, séparément et j’étais ravie de les voir réuni pour ce projet. Le corps de la femme lui appartient,  les textes d’Ovidie font réfléchir et se poser les bonnes questions. Les dessins de Diglee sont drôles et montrent l’intimité sans vulgarité. Je l’ai rencontré lors d’une dédicace et c’était passionnant de discuter de ses sujets.

  • King Kong Theorie de Virginie Despentes

Synopsis : En racontant pour la première fois comment elle est devenue Virginie Despentes, l’auteur de « Baise-moi » conteste les discours bien-pensants sur le viol, la prostitution, la pornographie. Manifeste pour un nouveau féminisme.

~ J’ai lu cet ouvrage depuis quelques années, mais je me souviens qu’il m’avait ouvert les yeux. Ce livre est un essai, Virginie Despentes évoque la place de la femme, les stéréotypes, le viol, la prostitution. Le langage est cru mais efficace, il fait réfléchir et j’ai eu un autre regard sur la prostitution après cette lecture.

 

  •  Paroles d’honneur de Leila Slimani

Synopsis : Rabat, été 2015. Suite à la parution de son livre « Dans le jardin de l’ogre », un roman cru et audacieux qui aborde la thématique de l’addiction sexuelle, Leila Slimani part à la rencontre de ses lectrices marocaines. Face à cette écrivaine franco-maghrébine décomplexée qui aborde la sexualité sans tabou, la parole se libère. Au fil des pages, l’auteur recueille des témoignages intimes déchirants qui révèlent le malaise d’une société hypocrite dans laquelle la femme ne peut être que vierge ou épouse, et où tout ce qui est hors mariage est nié : prostitution, concubinage, homosexualité.
Le code pénal punit toute transgression : un mois à un an de prison pour les relations hétérosexuelles hors mariage, six mois à trois ans de prison pour les relations homosexuelles, un à deux ans de prison pour les adultères. Soumises au mensonge institutionnalisé, ces femmes nous racontent les tragédies intimes qui égrènent leurs vies et celles des femmes qui les entourent : IVG clandestines, viols, lynchages, suicides.
Toutes sont tiraillées entre le désir de se libérer de cette tyrannie et la crainte que cette libération n’entraîne l’effondrement des structures traditionnelles. A travers cette BD, il s’agit de faire entendre la réalité complexe d’un pays où l’islam est religion d’Etat. Et où le droit des femmes passera, avant tout, par la défense de leurs droits sexuels.

~ On m’a offert cette BD et j’étais ravie; car elle traite de la sexualité des femmes au Maroc; et les tabous. J’ai aimé la douceur du dessin face aux témoignages difficiles. Une BD engagé et essentielle sur la liberté sexuelle des femmes dans une société conservatrice.

 

D’autres suggestions de lectures :

  • Histoire du soir pour  filles rebelles de Elena Favilli

Synopsis : 100 histoires de femmes extraordinaires à travers l’histoire et le monde : Rosa Parks, Marie Curie, Serena Williams, Malala Yousafzai, Anna Politivskaïa, les soeurs Brontë, Marie Curie, Florence Nightingale…
Ces femmes du monde entier, connues ou inconnues, jeunes et moins jeunes, ont toutes un parcours étonnant. Elles sont architectes, championnes de boxe, scientifiques, activistes, musiciennes… Leurs histoires inspireront les filles et les garçons, dès l’âge de 5 ans. Plus de 60 artistes, toutes des femmes, illustrent les portraits de ces héroïnes du quotidien.

~ Voici un livre jeunesse, avec des portraits de femmes inspirants. A lire pour les petits ( et les grands), garçon et fille. J’adore l’idée de lire ses histoires avant de se coucher, fini les princesses, place aux vrais femmes!

  • Nous sommes tous des féministes de Chimamanda Ngozi Adichie

Synopsis : «Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement.» Chimamanda Ngozi Adichie aborde le sujet controversé du féminisme avec lucidité, éloquence et humour.

~ Un court texte, pour introduire au féminisme, dénoncant les inégalités, notamment dans son propre pays, le Nigeria.

  • Sex and the series: sexualités féminines, une révolution télévisuelle d’Iris Bey

Synopsis:  Dévorées dans l’intimité, les séries révèlent nos désirs, nos peurs les plus profondes, nos fantasmes et nos tabous. Grâce à la multiplication des personnages de femmes complexes depuis les années 2000, les séries mettent en scène des sexualités féminines qui évoluent sans cesse. De Sex and the City, Friends et Buffy à Girls, Masters of Sex, Orange is the New Black ou bien Transparent, elles osent enfin montrer ce dont nos sociétés occidentales ont encore parfois du mal à parler.

De la morsure de vampire au cunnilingus, de la défloration au BDSM, Sex and the Series s’empare d’images marquantes pour interroger certains concepts comme le male gaze ou la capacité d’agir et met en perspective la représentation de l’orgasme féminin, du consentement ou encore de la lesbienne butch. A travers quatre thématiques – la parole, le plaisir, les violences et les sexualités queer – Iris Brey analyse comment les séries américaines, en s’éloignant des images porno et du cinéma, permettent de changer notre perception des sexualités et d’enclencher même une révolution télévisuelle.

~ Iris Bey est journaliste spécialisé en série tv, son livre traite de la représentation de la femme et sa sexualité dans les séries, selon les époques. De Sex & the City à Buffy, en passant par Mad Men. Il est étonnant de voir que la télévision reste encore parfois frileuse à représenter la sexualité féminine.  Elle a également donné une conférence TED ‘ Comment Game of Thrones m’a ouvert les yeux’

  • Le grand mystère des règles de Jack Parker

Synopsis: Un livre sur les règles ? Mais pourquoi ? Parce que les règles sont toujours enveloppées d’un voile de répulsion et de rejet. Parce qu’on ignore encore beaucoup trop de choses au sujet des menstruations, ne serait-ce que d’un point de vue purement biologique. Parce qu’on ne connaît pas assez les problèmes de santé qui y sont liés et que de nombreuses personnes souffrent parfois en silence, sans savoir que ce n’est pas normal et qu’il existe des solutions. Parce qu’une majorité d’enfants et d’adolescents, à qui on n’a jamais vraiment expliqué ce qu’il se passait, grandissent dans la peur et le dégoût de leurs corps. Parce que les publicités et notre environnement social nous incitent quotidiennement à les cacher. Parce qu’il faut surtout « ne pas en parler ». Il est grand temps que ce tabou rejoigne le clan des reliques et qu’on arrête de culpabiliser, de complexer et de se cacher à tout prix – qu’on possède un utérus ou non. C’est tout l’objet de ce livre.

~ Je suis Jack Parker depuis un moment, je lisais son blog ‘ Passion Mentrues’ sur les règles, avec des témoignages de femmes sur leur façon de le vivre, c’était enrichissant. Elle a sorti ce livre; pour approfondir le sujet et permettre que l’information soit disponible au grand public. Il y a peu d’ouvrages sur le sujet. Dans le livre, on trouve les préjugés sur ce sujet, toujours tabou dans notre socièté, des informations historiques et des chapitres pour mieux comprendre notre corps. Un livre à mettre entre toutes les mains d’adolescentes;pour dédramatiser et arrêter avec ce tabou.

  • Commando Culotte de Mirion Malle

Synopsis : Mirion Malle s’attaque aux clichés sexistes avec humour, les illustre par des exemples tirés de film ou série et met en lumière leur omniprésence dans les médias… Rendre justice au féminisme – ni hystérique, ni rébarbatif – et décortiquer les classiques des idées reçues comme « les filles ne sont pas drôles », « les hommes ne peuvent pas être féministes », « les filles sont futiles », … et voir combien la culture populaire nous influence

~ Une BD sur la place de la femme dans la pop culture, sur les clichés ayant une influence sur la société.

  • La Servante écarlate de Margaret Atwood

Synopsis :  Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l’Ordre a été restauré. L’Etat, avec le soutien de sa milice d’Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d’un Evangile revisité. Dans cette société régie par l’oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L’une d’elle raconte son quotidien de douleur, d’angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d’une vie révolue, d’un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom. Une œuvre d’une grande force, qui se fait tour à tour pamphlet contre les fanatismes, apologie des droits de la femme et éloge du bonheur présent.

~ Avant d’être une série, La servante écarlate est un livre et elle a fait beaucoup de bruit!C’est une oeuvre de fiction, mais il est effrayant de réaliser que ça pourrait arriver; nos droits acquis peuvent disparaître.

  • Si vous en voulez encore, il existe le Femini-Books créé par Opalyne qui propose des lectures sur le féminisme. Ce mois-ci , c’est également le challenge #Marsenféminin, lancé par Floandbooks , le but est de lire uniquement des autrices pendant Mars. N’hésitez pas à partager vos lectures et le hastag sur les réseaux.

Et vous, des lectures féministes à me conseiller ?

Publicités