[Challenge] Bilan du Nanowrimo #1

Hello !

Il y a quelques mois, en Novembre, j’ai participé à un challenge d’écriture : le Nanowrimo. J’ai hésité pendant un moment avant d’en parler ici, car c’est un projet personnel, mais j’ai eu des questions sur le sujet et j’espère que cet article vous plaira. Si l’envie d’écrire vous démange, lisez la suite:

  •  Qu’est ce que le Nanowrimo ?

Le Nanowrimo (= National Novel Writing Month) est  un challenge d’écriture se déroulant tout le mois de Novembre. Il est né aux USA, depuis plusieurs années, le challenge s’est étendu au monde entier. Le but est d’écrire pendant 30 jours, pour atteindre les 50 000 mots écrits; soit environ 1660 mots par jour.

Sur le site, on doit s’inscrire pour entrer son nombre de mots et voir son avancée dans le challenge. Le site est en anglais, mais simple d’utilisation. Il y a un forum en français, un groupe Facebook; il y a également des séances d’écritures organisés près de chez vous dans des cafés. L’occasion de rencontrer d’autres participants, trouver du soutien.

Pour l’écriture, vous êtes libres d’écrire dans le genre de votre choix ( romance, SF, Fantasy, historique…); le format ( romans, essais…). L’important est d’écrire pour atteindre l’objectif.

  • Pourquoi j’ai participé ?

J’ai toujours aimé écrire; le format du blog me plaît pour ça, mais j’aime aussi inventer des histoires. Enfant, je voulais être écrivaine de thrillers , quand tout le monde rêvait d’être la prochaine J.K. Rowling. J’aime les histoires qui font frissonner!

En grandissant, j’ai laissé cette idée de côté, je n’ai plus pris le temps d’écrire. J’observe avec admiration ses filles qui se lancent dans l’écriture, publient leur livre. Puis un jour, une de mes copines ( coucou Aurore!) m’a proposé de participer à ce challenge. Au début, j’avoue avoir eu peur : j’avais zéro idée, je ne pensais pas être capable d’écrire. Puis finalement, j’ai eu une idée et ce projet d’écrire est sur ma bucket list. C’était le bon moment pour y participer!

  • Mon organisation

C’était ma 1ère participation, je souhaitais me préparer un minimum. Je craignais le symptôme de la page blanche. Quelques semaines de préparation avant le lancement du Nano, j’ai regardé Youtube avec des vidéos conseils pour le Nanowrimo , les tutos d’écriture de Samantha Bailly. Ses vidéos ont de bons conseils pour aider à débuter son roman.

Chaque participant s’organise comme il veut : certains planifient leur histoire de A à Z ( on les appelle les  » Planner ») , ou d’autres ont le squelette de leur histoire et développent au fur et à mesure (  » les Pantser »).  Je suis dans la 2ème catégorie : j’ai la structure de mon histoire, mes personnages et je brode autour; j’ai une vague idée de la fin mais elle peut totalement changer.

Pour être dans les bonnes conditions, j’avais acheté un carnet pour noter mes idées, le profil de mes personnages, l’avancée dans mon challenge. Les pages se sont noircies au fur et à mesure, je griffonnais car mon histoire évoluait au fur et à mesure. C’était mon indispensable, comme un pense-bête. J’ai également utilisé Pinterest pour avoir un tableau d’inspiration pour les personnages. Je suis quelqu’un de visuel, et j’avais besoin de visualiser mes personnages pour les descriptions, développer leurs personnalités, leur style.

Mes indispensables: du thé ( dans ma jolie tasse Alice), mon PC, de la musique et mon carnet.

J’ai écrit sur mon ordinateur, avec un logiciel basique de traitement de texte; cela permet d’avoir le nombre des mots écrits par jour. L’écriture c’est aussi faire des recherches étonnantes ( mais passionnantes) sur Google, pour créer un univers il faut avoir des bases cohérentes.

Pour mon histoire, je ne souhaite pas trop en dévoiler; mais voici quelques détails : c’est un récit dans le genre fantastique,  se déroulant à notre époque, avec une héroïne faisant d’étranges cauchemars. L’univers est assez sombre ( je le redis, j’aime les histoires qui font peur!).

 

  • Mon expérience

Au 1er jour du Nanowrimo , j’étais impatiente d’écrire, donner vie à cette histoire. J’avais peur de ne jamais atteindre le nombre de mots requis, d’être en panne d’écriture. J’ai ouvert mon logiciel et j’ai commencé à taper sur le clavier.Pour cette 1ère séance, j’ai atteint les 2308 mots, j’ai pris de l’avance sur le challenge. C’était une bonne chose pour les jours où j’ai moins écrit. On n’est pas toujours inspiré, je ne me suis jamais forcé à écrire. J’arrivais à rattraper mon retard les jours suivants.

Il y a aussi beaucoup de soutien, via les réseaux sociaux; on discute avec d’autres participants.Il y a une réelle communauté qui vous rebooste, vous donne confiance en vous. Inscrire son nombre de mots sur le site du Nanowrimo vous motive à continuer pour atteindre l’objectif.

Pendant le Nano, il y a des jours où j’ai beaucoup écrit ( entre 2 à 3h), mon récit a évolué. J’avais hâte de retrouver mes personnages, faire avancer l’histoire. C’était enthousiasmant, parfois frustrant. La fatigue peut être notre pire ennemie!

Je n’ai pas fait de session d’écriture dans des cafés avec d’autres participants du challenge, j’ai réalisé que je suis une ‘solitaire’ pour l’écriture. J’ai besoin de calme pour me concentrer sur mon récit. Beaucoup de thé, de la musique. J’avais créé une playlist sur Spotify inspiré des goûts musicaux de mes personnages ; par exemple ‘ Circa Waves‘.

 

  • Mon bilan

Au bout des 30 jours d’écriture, j’ai atteint les 50 000 mots ! J’ai écrit  au total 50 331 mots, 106 pages et mon histoire n’est pas fini. J’ai réussi mon challenge et je n’en reviens pas. J’étais assez émue quand j’ai écrit les 1ers mots; je ne me croyais pas capable de créer une histoire de A à Z.  J’étais heureuse d’arriver au bout du challenge, d’obtenir mon diplôme ( comme aux examens vous avez un joli diplôme à imprimer). C’était un projet intense! Beaucoup de sommeil à rattraper. Pendant 30 jours, j’ai mangé, respiré cette histoire. Le blog a tourné au ralenti, j’ai mis de côté les séries, j’ai lu un livre pendant ce mois. Lire m’a aidé à stimuler l’inspiration. C’est un exercice difficile ; trouver le bon mot, créer du rythme, varier le vocabulaire… Je suis encore plus admirative de ses personnes qui font de l’écriture leur métier!

Je n’ai pas fini mon histoire, je n’ai rien écrit depuis 2 mois, et mes personnages me manquent.  Quand j’écris, je m’inspire de ce qui m’entoure; ils évoluent comme moi.  J’espère mettre le point final à cette histoire dans les prochains mois.

Le Nanowrimo était une bonne expérience, pour ceux qui n’osent pas se lancer dans l’écriture, c’est un excellent exercice. Cela vous apprend à être régulier, à aller au bout d’un projet, développer votre créativité. Pendant 30 jours, il faut juste écrire, sans se poser de questions ( les corrections attendront).Ecrire une histoire m’effrayait mais ce challenge m’a prouvé que j’en étais capable. Je n’ai pas pour objectif de me faire publier, je ne me considère pas comme ‘ une auteure’; j’ai écrit pour moi et merci aux copines qui m’ont donné leur avis au fil de l’histoire.

J’espère que cet article vous aura plu et vous aidera pour vous lancer dans ce challenge. Si vous avez des questions, n’hésitez pas 😉

 

Et vous, envie de participer au Nanowrimo ?

 

 

Publicités

[Ciné] Star Wars- épisode 8 : Les Derniers Jedi

Hello!

Il y a quelques semaines, je suis allée au cinéma pour voir le 8ème Star Wars : Les Derniers Jedi ; enfin! Voici mon avis , sans spoilers! J’ai essayé de donner mon avis, sans dévoiler toute l’intrigue.

  • De  Rian Johnson . Avec Daisy Ridley , Adam Driver , Mark Hamill, Carrie Fisher, Oscar Isaac…

Synopsis :  Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

Mon avis:  Après avoir vu le précédent épisode ‘ le Réveil de la Force‘, j’avais hâte de retrouver les personnages . J’ai aimé ce 8ème épisode, mais ce n’est pas un coup de coeur, ni mon épisode préféré. Beaucoup de choses m’ont dérangés.  D’abord pour le positif : les scènes de batailles sont superbes, on est totalement immergés dans l’action. Il y a une scène impressionnante d’explosion, avec juste du silence; le spectateur retient son souffle. C’était spectaculaire! Esthétiquement il est beau et réussi , avec de superbes paysages et des nuances de couleurs et lumières. Les costumes de cet opus sont superbes, les tenues de  Leia ( Carrie Fisher) sont charismatiques.

Dans ce film, le personnage qui se démarque le plus est Poe Dameron ( Oscar Isaac). C’est l’un de mes personnages préférés, il est téméraire, audacieux et authentique. Kylo Ren ( Adam Driver)  est un personnage qui me fascine par sa psychologie, il est imprévisible; dangereux mais touchant aussi .

De nouveaux personnages font leur apparition comme Rose ( Kelly Marie Tran) , je l’ai immédiatement aimé.  Elle est intelligente et s’intègre bien dans la dynamique du film. On découvre également de nouvelles créatures comme les Porg, mi-Hamster , mi-poulet; j’ai préféré les renards de cristal.

Ce 8ème épisode me laisse un goût d’inachevé, je n’ai pas vu le temps passé mais certaines scènes sont répétitives. Par exemple les scènes entre Luke et Rey ou Kylo Ren et Rey. Certaines scènes étaient superflus. J’ai trouvé Rey , trop lisse dans cet épisode; elle est combattive dans cet opus mais je n’ai pas retrouvé ‘ la Rey’ du précédent film.

Ses scènes avec Kylo Ren étaient parfois ridicules; le réalisateur a voulu forcé l’humour mais le résultat est catastrophique.  Certains aspects du scénario sont trop prévisibles et  peu crédibles ( la scène de Leia! Ceux qui ont vu le film, vous comprendrez la référence). Kylo Ren est un personnage intéressant mais on reste toujours en surface, surtout en brouillant les pistes avec Rey. Sans oublier LE grand méchant, Snoke; je n’ai pas compris cette décision, on nous laisse sans réponse.

Ce 8ème opus ne m’a pas marqué, je l’ai vu il y a 2 semaines et j’ai déjà oublié une grosse partie du film! L’ensemble est confus; on ne sait pas où veut aller le réalisateur. Pour l’histoire de la saga, ce film signe la fin d’une ère et annonce la prochaine, avec la jeune génération qui reprend le flambeau. Un petit pincement au coeur de voir Carrie Fisher incarné la princesse Leia pour la dernière fois à l’écran ( l’actrice est décédée deux jours après la fin du tournage).

Et vous , avez-vous vu ce film ?

Envie de le voir ?

[ Noël ] Sous mon sapin #2

Hello !

Mi-Janvier, je me décide enfin à vous dévoiler ce que j’ai eu pour Noël. Mon but n’est pas d’étaler mes cadeaux mais vous montrez mes nouvelles acquisitions en livres et séries TV . A Noël, j’ai l’habitude de faire une liste au Père Noël, ça facilite la vie à mes proches mais j’ai aussi de bonnes surprises. J’avoue être la personne la plus heureuse dès qu’on m’offre un livre !

Au total, j’ai eu 7 livres sous mon sapin  ( j’ai été pourrie gâtée!) :

Des romans, des BD, du manga pour remplir mes bibliothèques pour 2018! Cela annonce de bonnes lectures ! Voici en détails les livres que j’ai reçu :

2 bonnes surprises avec le livre ‘ Simone Veil, mon héroïne’ de Leila Slimani et  la BDles Esclaves oubliés de Tromelin’ de Sylvain Savoia ( dédicacé par l’auteur!). Le livre sur Simone Veil est assez court, avec quelques illustrations. J’étais très contente d’avoir cette BD sur les esclaves, je ne connaissais pas ce titre, et depuis mon retour de Guadeloupe j’ai envie de découvrir l’histoire des esclaves à travers des livres. J’adore Sailor Moon et je vais pouvoir continuer ma lecture du manga avec ce tome 5 !

Sur ma liste, il y avait ses livres : ‘ Confess’ de Colleen Hoover et ‘ Les royaumes du Nord’ de Philip Pullman. J’avais envie de lire ce titre de Colleen Hoover qui se déroule dans le monde de l’art, et ses histoires sont toujours touchantes. Je n’ai jamais lu la saga ‘ A la croisée des mondes‘, et cette belle réédition m’a donné envie de la découvrir.

Pour poursuivre mes sagas favorites, le Père Noël m’a déposé le tome 2 de Outlander, une jolie brique et le tome 3 de ‘ The Mortal Instruments- les origines‘.

Et pour finir, en dehors des livres, je suis une série-addict; j’aime posséder en DVD mes séries préférés:

Et voila! Le coffret de The 100 ( saison 1 à 3) et d’Outlander ( saison 1 à 2) sont en ma possession! Je vais pouvoir me faire un marathon en attendant leur reprise.( Merci le Black Friday sur Amazon! les coffrets étaient à des prix réduits)

Actuellement je revois la saison 1 de The 100 alors que j’ai plein de séries à rattraper! #SorrynotSorry

Voici pour mon butin pour les livres et DVD; j’ai  également eu du thé, des bijoux, des vernis, de la déco. Mes Pères Noël m’ont bien gâtés, j’espère que le vôtre aussi.

Et vous, quels sont vos cadeaux ?

Avez-vous lu ses livres ?

 

[Musique] Paramore à l’Olympia

Hello !

Mardi 9 Janvier , j’étais à Paris pour le concert de Paramore à l’Olympia. C’est un de mes groupes préférés. J’avais envie de vous partager mes impressions sur ce concert, ça ne sera pas une review de concert  » classique » , j’ai envie d’écrire sur ce que j’ai ressenti lors de cette soirée et de parler de ce groupe.  ( Ci-dessous l’unique photo que j’ai prise de la soirée, en concert je laisse le téléphone au fond du sac pour profiter à 100% du concert ; et les photos seraient floues!)

( N’hésitez pas à cliquer sur les liens des chansons pour découvrir leurs versions lives.)

Pour la petite histoire, j’écoute Paramore depuis le lycée; donc environ 10 ans ( ça ne me rajeunit pas!) , je les ai vus pour la 1ère fois en concert au Zénith de Paris il y a 3 ans.Quand j’ai su qu’ils revenaient pour une date française cette année, et dans une salle mythique, je ne voulais pas manquer ça.

Le groupe revenait en tournée avec leur nouvel album ‘ After Laughter’, un opus très différent des précédents. Des sonorités plus pop, aux influences eighties, et des textes plus personnels.Cet album indique un renouveau pour Paramore et j’avais hâte de découvrir ses nouveaux morceaux sur scène.

Vers 18h30, les portes de l’Olympia s’ouvrent; c’est la 1ère fois que j’allais dans cette salle. J’avais pris une place assise en mezzanine; j’étais bien placée, proche de la scène. Évidemment , la fosse est mieux pour bondir dans tous les sens; après 2H30 de route et un genou en carton, j’ai privilégié le confort.

Il y a 2 premières parties avant Paramore: d’abord le groupe français ‘Bagarre’ auquel je n’ai pas accroché. Musicalement c’était sympa mais les paroles m’ont fait beaucoup rire ( dans le mauvais sens) . Ensuite c’était le tour de ‘ MeWithoutYou‘ , des amis de Paramore qui les accompagnent en tournée; j’étais contente de les voir réuni sur cette date. J’ai beaucoup aimé leur set, un mélange de rock expérimental efficace. Ils ont bien chauffés la salle pour la suite.

20 minutes plus tard, Paramore arrive sur scène, et ouvre avec l’excellent ‘ Hard Times ; la scène est baigné de lumières de couleurs. Ce titre a des sonorités des années 80, comme le look d’ Hayley Williams , avec sa chevelure blonde,sa veste noire à épaulettes, . Elle entonnera ‘ Heart of Glass‘ de Blondie.

Le show est superbe, coloré, fun,  Hayley Williams s’éclate sur scène et donne tout. On danse autant sur scène que dans le public. Les murs de l’Olympia ont vibrés ce soir-là!

Pour les morceaux joués, le groupe jonglera entre les nouveaux et anciens titres, comme ‘ Ignorance‘, ‘Misery Business’ où 2 personnes du public sont choisis pour chanter sur scène le dernier complet ( bravo à ses filles qui ont assurés!) , That’s what you get’, ‘ Still into you‘, ‘ Ain’t it fun.

Pour les nouveaux morceaux, il y a eu ‘ Forgiveness’, ‘ Fake Happy, ‘ Pool’, ‘ Caught in the middle‘, ‘ Told you so‘, ‘ Grow Up’. Bonne surprise avec ‘ Idle Worship’ et ‘ No Friend’, en CD ils n’avaient pas retenu mon attention mais en live, j’ai adorée! La fin de ‘ No Friend’ était bouleversante. Le concert s’est terminé sur ‘ Rose-Colored Boy’; le groupe a salué une dernière fois le public avant de s’éclipser. Dans les enceintes, ‘ I wanna dance with somebody ‘ de Whitney Houston résonnera. Au final, j’ai perdu la moitié d’un tympan ma voix; résultat d’une belle soirée de concert!

C’était un show plein d’émotions, de bonne humeur, j’ai senti qu’Hayley Williams était plus épanouie sur scène, le groupe était heureux d’être là et reconnaissant envers le public.Hayley est une performeuse incroyable, tellement d’énergie, elle chante avec ses tripes et j’ai eu la gorge serrée à certains moments. J’ai adorée la petite danse entre Hayley et Zac sur ‘ French Class, c’était fun !

Ce ‘ Tour 3’ est une réussite, l’Olympia permet une proximité avec le groupe et c’était superbe dans ce lieu. Les jeux de lumière, la complicité du groupe, les échanges avec le public, la setlist, tout était parfait et le concert est passé beaucoup trop vite! Il était difficile de quitter la salle après ce show, on en voulait encore ( et on devra patienter).

Ce concert de Paramore est l’un de mes préférés, pour plusieurs raisons: c’était encore mieux que la 1ère fois où je les ai vu, Hayley Williams ne cessera jamais de me bluffer, ses nouveaux morceaux prennent de la densité sur scène. Je suis impressionnée par leur parcours depuis leurs débuts. C’est un plaisir d’assister au bonheur d’un groupe sur scène, libéré de faire la musique qu’ils ont envie .Je suis fière de ce groupe et leurs lives me mettent toujours une claque et un sourire jusqu’aux oreilles.

Et vous, écoutez-vous Paramore?