[ Livres] Halliennales 2017

Hello !

Ce week- end , j’étais aux Halliennales, un salon consacré à la littérature de l’imaginaire ( fantasy, fantastique,SF…), dans le Nord de la France. J’aime beaucoup ce salon, pour son thème, sa proximité avec les auteurs, on fait de belles découvertes!

C’est la 3ème année consécutive où je vais à ce salon, j’attends à chaque fois avec impatience le mois d’Octobre pour y retourner. Revoir des auteurs, échanger sur leurs livres, faire une wishlist des livres qu’on doit acheter, repartir avec de nouvelles envies de lectures. A la sortie du salon, j’avais hâte de lire un tas de livres, l’appétit du lecteur n’est jamais satisfait! C’est également un sentiment agréable de se retrouver dans un lieu avec d’autres passionnés de lectures, des inconnus qui partagent vos goûts littéraires. Cette année, je suis allée seule au salon et je ne me suis pas sentie mal à l’aise, je ne suis pas fan des lieux rempli de monde et c’est une épreuve pour moi de parler à des inconnus. Chaque année, je relève le défi et laisse ma réserve de côté pour aller parler aux auteurs, c’est un vrai plaisir de revenir aux Halliennales et les auteurs sont adorables!

Cette année, budget serré, je m’autorisais à acheter 2 livres; avant le salon j’avais checké ceux qui m’intéressaient. J’ai également craqué pour des extras, il y a un ‘marché du Fantastique‘ où des artisans, illustrateurs vendent leur travail ( bijoux, sacs, illustrations).

J’ai d’abord fait un tour dans le marché, je cherchais de nouveaux marques-page et celui-ci d’Alice au pays des merveilles m’a beaucoup plu. En rentrant chez moi, j’ai eu un doute sur la qualité du papier, en faisant des recherches, j’ai réalisé que le dessin était disponible sur Internet! Ce n’était pas une création originale de la vendeuse! La créatrice c’est Mandie Manzano, voici sa page Facebook.  Cela me dérange qu’on vende un produit comme ‘ fait maison’ alors que la création visuelle ne lui appartient pas! C’était mon petit coup de gueule!

J’ai achetée 2 livres, mais manque de chance, je n’ai pas eu de marque-page de l’édition 2017! Tristesse!  Au salon, il m’est arrivé une belle coïncidence: j’ai revue une ancienne camarade de fac que je n’avais pas vu depuis 10 ans! Elle était présente en tant qu’auteur, son livre s’intitule ‘ Missi Dominici‘ paru aux éditions Underground; j’ai un joli marque-page comme souvenir! Voici sa page Facebook si cela vous intéresse : F.V. Syam

Voici le craquage non-prévu du salon : cette magnifique illustration du Cheshire Cat par Zellgarm. La 1ère fois que je suis allée aux Halliennales, j’avais eu un coup de coeur pour son travail, j’avais acheté le badge du Cheshire Cat et je rêvais de posséder cette illustration pour ma décoration. Depuis 3 ans, je voulais l’avoir, parfois il faut s’écouter et je suis repartie avec le dessin sous le bras! Il existe en A3 et A4, je l’ai pris en petit format. Je vous le montre avant de l’encadrer et l’accrocher sur mon mur. Pour les Nordistes, elle sera à Arras le week-end du 14 Octobre pour le festival asiatique.

Pour les livres, j’ai été raisonnable, avec seulement 2 livres! J’ai pris ‘ La Mort du temps‘ d’Aurélie Wellenstein, depuis 3 ans c’est une de mes auteurs favorites et ça devient une tradition de la rencontrer et d’acheter son dernier livre aux Halliennales. C’est toujours un plaisir de discuter avec elle, elle est adorable et passionnante. J’étais ravie également de rencontrer Alison Germain, plus connue sous le pseudonyme de  Lili Bouquine, elle était présente pour la sortie de son 1er livreLe souffle de Midas‘. C’était sa 1ère dédicace, je suis contente d’avoir pu y assister. Elle est douce et très gentille.  Depuis que je suis sa chaîne, j’avais hâte de voir son livre publié, la mythologie grecque m’intéresse et la couverture du livre est magnifique! Il sort le 31 Octobre, il était disponible en avant-première sur le salon. Hâte de lire ses livres!

J’ai également assisté à une conférence l’après-midi sur le thriller fantastique, présenté par les Lectures de Fann, avec les auteurs Sire Cedric, Gabriel Katz, Oren Miller et Rod Marty. C’était intéressant et j’ai  envie de découvrir les ouvrages de ses auteurs.

  Cette édition 2017 était encore une réussite, les bénévoles, l’équipe, artisans,auteurs  étaient adorables! L’ambiance est conviviale, il y a de plus en plus de monde. Je profite du salon le matin, plus tranquille pour circuler entre les stands. Les visiteurs ont joués le jeu, on pouvait venir déguisé et félicitations à Clément Bouhélier et son livre ‘ Chaos‘ ( éditions Critic) pour son prix des Halliennales 2017 !

Si vous aimez ce genre de littérature, les bijoux inspiré des mondes féériques, du livre, les dessins de dragons, de chats, les références geek… Ce salon est pour vous !

Et vous,ce salon vous intéresse ?

 

Publicités

[Musique] Poulpaphone 2017

Hello !

Dans un précédent article, je parlais d’un festival de musique où je me rendais ce week-end. Le festival se déroule sur 2 soirs, je n’ai assisté qu’à une soirée ( le vendredi), après quelques heures de sommeil et des souvenirs encore frais ,voici mon avis sur cette édition 2017 :

Après avoir garé ma voiture, j’ai pris la navette gratuite mise à disposition pour les festivaliers, je suis arrivée vers 19h15 sur le site, le 1er concert commençant à 20h, j’avais envie d’arriver tôt pour visiter les différents stands et  » prendre la température » du lieu.

Le site du festival est situé à Garromanche ( Outreau), les concerts se déroulent dans 2 hangars; à l’extérieur, sur le village du festival il y avait des stands pour se restaurer, des bars, un stands de massage, un photomaton… L’essentiel pour passer une bonne soirée!

Vers 20h, direction la scène ‘ Le Satellite’ pour découvrir le 1er groupe : ‘Science Against Spheric Silence‘.  C’est un groupe local de Boulogne sur mer, ce n’est jamais évident d’ouvrir un festival mais ils ont bien assurés! Leur post-rock instrumental a fait démarré bruyamment cette 13ème édition du Poulpaphone, j’ai aimée leur style  mélodique et énergique. Un set efficace de 45 minutes et un avenir prometteur sur la scène musicale.

A 20h45, direction la scène ‘ l’Escale‘ pour voir le live de HER, c’est le groupe qui m’a donné envie de prendre mon billet. J’aime bien leurs chansons, suite au dècès de Simon co-fondateur du groupe, je craignais que le groupe annule sa tournée.Ce groupe a été mon coup de coeur de cette édition, leur live était parfait, la voix de Victor est superbe. Je suis fan de leur style mêlant la soul,un flow groovy, et une énergie électrique. Sur scène, c’est un groupe à voir!Mention spéciale pour les pas de danse du bassiste! Leur musique est sensuelle, mais aussi mélancolique, ce show m’a émue. Ce genre de moment où vous avez un coup de foudre musical en live, j’ai vécu ça avec HER. J’aime leurs chansons, mais en live l’émotion est totalement différente, c’est plus fort!

Le groupe HER

Changement d’ambiance sur l’autre scène, avec ‘ Heymoonshaker’, un mix entre blues et beatbox, j’ai vu 2-3 chansons et j’ai bien aimée ce groupe. J’ai ensuite vu rapidement ‘ Inna de Yard’, un groupe de reggae , c’est un style musical que j’écoute rarement, leur live était sympa. Pas le temps de voir une 2ème chanson, je file à la scène ‘ Le Satellite’ pour voir ‘Alltta, le live commence fort et les murs du hangars tremblent sous les assauts hip-hop du duo formé par le beat-maker nantais 20syl ( membre d’Hocus Pocus et C2C) et le rappeur californien Mr J.Medeiros.

Leur live était génial, grosse ambiance, ils ont mis le feu au Poulpaphone!

A l’Escale , on retrouve l’univers du hip-hop, avec le rappeur Disiz la Peste. L’ambiance était à la fête, musique chaloupé, influences électro, textes funs. Disiz ne se prend pas la tête et le public est complètement réceptif aux nouvelles chansons.

Après le rap, place au métal de Crisix aux alentours de minuit! Ce n’est plus le genre que j’écoute mais j’ai aimée leur live, le groupe était communicatif avec le public. Petit tour pour les musiciens dans un mosh pit où le guitariste était sur les épaules d’un spectateur. Ils semblaient bien s’amuser et le public aussi!

Enfin , retour à la scène ‘ l’Escale’ pour le dernier groupe de la soirée : Acid Arab. Le groupe mélange subtilement la musique électro et les sonorités orientales. J’aime bien ce type de fusion, pour un résultat envoûtant.  Je n’ai pas assistée au show entier, le jeu de lumières était désagréable pour moi ( effet hypnotique) et mon dos me faisait trop mal. Je rêvais juste d’être dans mon lit! Je réalise que je me fais vieille en concert maintenant, je ne supporte plus de rester debout trop longtemps.

Vers 1H30 du matin, je quitte le festival, retour en navette, direction le parking. Sur cette édition, il y a eu  du monde, autant devant les scènes que dans le village du festival; la foule n’était pas étouffante,on pouvait circuler librement.Le site est accessible aux fauteuils roulants. Je supporte de moins en moins les effets de foule, j’avais peur d’angoisser, seule, mais je n’ai eu aucun souci!

C’était une belle soirée de concerts, avec de bonnes découvertes et de révélations live!

  • Voici mes photos de la soirée :

Sunday Music #71

Hello!

Aujourd’hui c’est un ‘Sunday Music‘ pour vous parler d’un événement où j’irais la semaine prochaine. Il s’agit du festival du Poulpaphone, 2 soirées de concerts autour du rock, du rap, de l’électro et de nombreux  talents!

Ce festival a lieu dans ma ville natale et je ne compte plus les éditions où j’ai été depuis sa création! Il y a toujours une bonne programmation, varié et intéressante, l’occasion de voir sur scène des groupes confirmés et les talents prometteurs. Par exemple,il y a quelques années, j’avais vu Shaka Ponk et Skip the Use avant qu’ils n’explosent aux Victoires de la Musique!

Cette année, j’ai pris mon billet pour le vendredi soir uniquement et je suis contente de revoir Disiz la Peste ( déjà vu lors d’une précédente édition sous le nom de Peter Punk) et de découvrir les 7 autres artistes sur scène. Souvent je découvre les artistes directement en live, sans avoir écouter leurs sons avant d’aller au festival, il y a souvent de belles pépites!

Voici ma playlist avec les artistes présents le vendredi 29 :

Plus d’infos: Site du Poulpaphone

 

Et vous, votre prochain concert ?

[Sorties] Vaux le Vicomte

Hello!

    Au moment où vous lisez cet article, je suis actuellement en Guadeloupe, c’est l’un des articles planifié avant mon départ, les prochains seront en ligne tous les mercredis.

Lors du mois d’Août ,avec le travail la semaine,j’ai profitée de mes week-end pour sortir; après le Louvre-Lens, j’ai été au château de Vaux le Vicomte.Je connaissais peu de choses de ce château, quelques infos apprises avec l’émission ‘Secrets d’Histoire’. Vaux le Vicomte est réputé pour son architecture unique à l’époque avec son dôme d’inspiration italienne , son jardin imaginé par Le Nôtre avec l’ingéniosité de la perspective, l’utilisation des effets d’optiques. On retrouve également Charles le Brun, dans cet article je vous parlais de son exposition au Louvre-Lens ; il a participé à la décoration des salles, le château est habillé de ses peintures et son mobilier.

C’est un château magnifique à découvrir, chaque pièce je découvrais une ambiance différente, je m’arrêtais devant chaque détail. Le mobilier, les lustres, les peintures, tout est beau, somptueux. Nicolas Fouquet était le surintendant des finances du roi Louis XIV, la réalisation de ce château créa des tensions avec le roi. Ce château est digne d’un roi, on murmure que c’était une provocation de Fouquet, il fut emprisonné (pour diverses raisons) ; Versailles verra le jour quelques années plus tard pour surpasser Vaux le Vicomte.

Pour la visite, le guide de visite était complet et bien illustré, un audio-guide de 3 euros est mis à disposition. On peut visiter le dôme mais il faut dépenser quelques euros en plus. On commence par la visite du château, où on aperçoit des parties du jardin, on passe d’une pièce à une autre. Il n’y avait pas beaucoup de monde le jour où j’ai été, c’était agréable, prendre son temps dans chaque lieu et pratique pour prendre des photos. J’ai une préférence pour Vaux le Vicomte, par rapport à Versailles, pour sa fréquentation et sa taille. Il est à taille humaine, les gens à l’époque était de petite taille, la hauteur des portes n’est pas pour les géants! Il n’y a pas non plus la foule de Versailles, on peut donc regarder chaque objet sans avoir l’impression de gêner. Je déteste la foule dans les lieux fermés! Cela reste un château grandiose par sa décoration, j’ai découvert en préparant cet article qu’Eva Longoria et Tony Parker y avaient célébrés leur mariage!

   A cette occasion, j’ai ressorti mon appareil photo pour vous partager des photos, j’espère qu’elles vous plairont.

IMGP3410

IMGP3413

IMGP3414

IMGP3467

IMGP3477

IMGP3486

IMGP3530

IMGP3545

IMGP3541

IMGP3563

IMGP3575

IMGP3597