[Concert] Main Square Festival 2018 : review

Hello!

Avec la chaleur, je n’ai aucune envie d’ouvrir mon PC ( trop chaud!) et la fatigue ( pas de vacances), cette saison le blog tourne au ralenti. Désolé pour ceux qui viennent régulièrement, j’essaie de maintenir un article par semaine. Merci d’être toujours fidèle, cela peut paraître ridicule de remercier mais ça fait chaud au coeur.

Sur Insta et Twitter, j’ai partagé un sondage pour savoir si vous aviez envie de lire cet article; le peuple a voté, je m’exécute! Avec du retard ( 2 semaines), je vous partage mes impressions sur cette édition 2018 du Main Square Festival.

Le dimanche 8 Juillet, j’ai été au Main Square Festival, situé à Arras.  Cette année, j’ai pris mon billet en dernière minute, et la programmation du dimanche est celle qui m’intéressait. J’ai l’avantage de vivre près du festival,  sac sur le dos, baskets au pied, en route pour 20-30 minutes de marche. Ce jour-là, il ne fallait pas oublier la crème solaire, la journée du dimanche était la plus chaude!

Après un tour au bar pour trinquer avec les copines, on profite d’un peu de fraîcheur sous les arbres avant d’aller à la Green Room pour le 1er concert de la journée ( et je rate toujours les groupes qui ont gagné le tremplin).

Vers 15h30, c’est le groupe ‘ The Hunna’ qui ouvre le festival. J’avais écoutée leurs chansons avant d’aller au festival, j’aimais beaucoup leur son et j’avais très envie de les voir sur scène. Ce groupe a été une belle découverte, il a été mon coup de coeur du festival! Des titres accrocheurs, une belle énergie, les Anglais savent faire du bon son!

_ The Hunna _

Ensuite, c’était le concert de Loic Nottet sur la Main Stage. L’inconvénient de cette scène:  zéro verdure. Quand le soleil tape fort, la chaleur est insupportable et on se prend le soleil en pleine face ( coucou les coups de soleil!). J’ai préféré me poser à un endroit sous un arbre et écouter le concert plutôt que le voir. Il fait tellement chaud qu’on n’apprécie pas le show.  A ce moment-là du festival, il y avait déjà beaucoup de monde et la circulation devenait compliqué.

Passage à la Green Room pour la performance de Tom Walker ( en remplacement de X-Ambassadors); cette scène est plus agréable car il y a des arbres et de la pelouse qui apporte un peu de fraîcheur. Déception pour ce concert, Tom Walker a une voix superbe mais j’ai eu l’impression que toutes les chansons se ressemblaient.

_ Tom Walker _

Retour à la Main Stage, pour voir le concert de Nothing but Thieves , c’était sympa mais je n’ai pas accrochée au live, même si j’aime bien leurs chansons. Sur la Green Room, ‘ Girls in Hawai’ jouait, mais je n’ai pas vu leur live. Je les ai déja vu en live, et je n’avais pas eu de coup de coeur et je préférais rester à la Main Stage pour le live d’IAM.

_ Nothing But Thieves _

L’un des problèmes du Main Square Festival est sa circulation, chaque année c’est le même souci! Avec la foule et les horaires, l’affluence se concentre au même endroit et la circulation d’une scène à l’autre n’est pas fluide. On se retrouve bloqués 10 minutes dans la masse, pour aller d’une scène à une autre. Je n’aime pas les mouvements de foule,donc j’évite de me retrouver coincé dans ce genre de situation, et d’être coller à des gens dégoulinants de transpiration ( beurk!).

Beaucoup de monde attendaient le live d’IAM, le soleil était moins chaud, et la lumière était vraiment belle pour ce show. J’avais déjà vu IAM sur scène, à Dour Festival, et j’en gardais un excellent souvenir. Au Main Square, c’était aussi un bon moment! Les membres du groupe sont humbles, généreux; avec un flow incroyable. Même les récalcitrants au rap apprécie leur live, des textes puissants et toujours d’actualité.

_  IAM _

Sur la Green Room, j’ai raté  Portugal the Man; avec la chaleur, je cherchais surtout à me rafraîchir et garder de l’énergie pour le reste de la soirée ( Jamiroquai, Orelsan). On a profité de ce moment pour visiter les stands du festival, boire un verre à l’ombre.

Vers 21h, notre estomac commence à crier ‘ j’ai faim’, il y a du choix dans les stands pour la nourriture. J’ai opté pour la simplicité : une barquette de frites ! Prête pour le concert de Jamiroquai. Grosse déception! On connaît les chansons donc c’est entraînant, mais je me suis ennuyée pendant ce live. En concert/ festival, j’aime ressentir le partage avec le public; et là je n’ai ressenti aucune connexion. Je suis partie avant la fin du show!

Retour à la Main Stage pour le live d’Orelsan. Avec la chaleur, les bières fraîches étaient les bienvenues et notre mission de cette édition: avoir le gobelet de l’année 2018! Après 3 tentatives, on l’a enfin eu ! Sinon, j’ai également raté le live de Justice; je ne regrette pas de l’avoir raté. Des images étaient diffusés sur les écrans de la Main Stage ( en attendant Orelsan), et les lumières blanches qui explosent la rétine, non merci!  _ Orelsan _

A 23h30, Orelsan fait son entrée sur scène! Je l’avais déjà vu sur scène, au Cabaret Vert. J’avais hâte de voir son évolution sur scène et découvrir ses nouveaux morceaux en live. Je n’ai pas été déçue, j’ai adorée ce live! Tout était superbe! Les lumières, les couleurs, le visuel, l’arrangement des morceaux sur scène. On voit qu’Orelsan a muri, il a toujours des titres funs, mais on perçoit aussi de la mélancolie dans ses textes. J’ai parfois été sans voix, tant les textes m’ont touchés. Bravo Orelsan pour ce live!

Voilà  pour mon résumé de cette édition 2018 du Main Square Festival! Il a fait très chaud, j’ai bu des bières, on a croisé des licornes, des membres de la Casa Del Papel, on a  passé un excellent moment entre potes! Quelques bémols à cette édition: les bouchons d’oreilles difficile à trouver, peu d’endroits pour se protéger de la chaleur, les problèmes de circulation, la sortie du festival a été chaotique. En effet, la sortie a été modifiée, et on étaient bloqués, sans pouvoir bouger, ni savoir où on allait. On suivait le mouvement  et  je n’étais pas du tout rassurée et j’avais hâte de sortir de là.

Le retour d’un festival est toujours laborieux:  courbatures, plus de voix et les affaires recouvertes de terre rouge. On file sous la douche, avec des souvenirs plein la tête!

J’espère que cet article vous aura plu,  peu de photos car je profite un maximum du moment quand je suis en concert. Sur Instagram, vous pouvez retrouver en story à la Une, quelques vidéos. Voici ma playlist du festival ( et aussi l’article) :

https://open.spotify.com/embed/user/116299635/playlist/10Q24EXhTb851dZ4Gz5Kas

Et vous, un festival/ concert de prévu ?

2 commentaires sur “[Concert] Main Square Festival 2018 : review

Ajouter un commentaire

  1. La saison des festivals laisse clairement à désirer ici, on en a pas autant chez nous et généralement la programmation n’est pas terrible. J’aime bien l’affiche du Main Square parce qu’un peu comme Dour, elle est toujours éclectique, il y en a vraiment pour tous les goûts! Je file écouter ta playlist Spotify, c’est une super idée que tu as eu d’ajouter ça 👌

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :